PSG – OGC Nice (2-1) : les quatre leçons d'un Paris très moyen avant de défier le FC Barcelone
Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
ANALYSE

PSG – OGC Nice (2-1) : les quatre leçons d'un Paris très moyen avant de défier le FC Barcelone

Le PSG n'a pas franchement convaincu malgré la victoire face à l'OGC Nice (2-1). Pas très rassurant avant de défier le FC Barcelone.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des transferts les plus chers

Sans Neymar ni Verratti, le jeu parisien toussote

Que ce soit en première mais surtout en seconde période, difficile de voir dans ce PSG un prétendant au titre de champion de France. Certes privé de Neymar et Marco Verratti, ses deux créateurs de jeu, le club de la capitale s'est souvent montré brouillon dans l'élaboration du jeu. Alors que Paredes a perdu des ballons évitables en seconde période, Draxler s'est éteint au fur et à mesure de la rencontre. De quoi priver Paris du moindre chef d'orchestre. Alors que le Barça s'approche mardi prochain, difficile de voir la vraie patte de Mauricio Pochettino dans le jeu parisien.

Marquinhos, symbole d'un Paris en souffrance défensive

Plus surprenant encore que les difficultés parisiennes à élaborer du jeu, les hommes de Pochettino ont montré une certaine fébrilité sur le plan défensive. Les Niçois ont eu, tout au long du match, le loisir d'évoluer dans des espaces assez surprenants. En prime, les défenseurs du PSG n'ont jamais été impériaux. Avec en point d'orgue la relance totalement manquée de Marquinhos qui a débouché sur le but de Rony Lopes.

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU PSG

Avant le Barça, Mbappé a des jambes

Sans Neymar ni Di Maria, Kylian Mbappé sait qu'il sera attendu au tournant face au FC Barcelone pour être un des hommes décisifs de la confrontation. Quelques jours avant ce rendez-vous, le PSG peut se rassurer d'avoir un Mbappé en jambes. Toutes ses initiatives, notamment de frappes, n'ont pas été franchement couronnées de succès. Mais l'attaquant a disputé tout le match, a montré beaucoup de vitesse et de mouvement, et a initié le but de la victoire des siens. Plutôt prometteur.

Icardi prend de l'envergure

Voilà quelques semaines déjà que Mauro Icardi retrouve de sa superbe au sein de l'attaque du PSG. Le grand gagnant de l'arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc de touche est en pleine confiance, avec une influence décisive une nouvelle fois face à Nice. Sa frappe sur le poteau a permis à Draxler d'ouvrir le score. Sa remise astucieuse a ensuite offert le but du 2-1 à Moïse Kean. Sa performance face au Barça, où il est passé dans sa jeunesse, est très attendue.