PSG - OL (2-1) : Messi s’agace vraiment, les Gones victimes d’un scandale arbitral ?
Lionel Messi au PSGCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
SOUS LE CHOC

PSG - OL (2-1) : Messi s’agace vraiment, les Gones victimes d’un scandale arbitral ?

Le choc de la 6e journée de Ligue 1 entre le PSG et l’OL a été particulièrement animé en seconde période, avec la sortie de Lionel Messi et le penalty sifflé en faveur de Neymar (2-1).

Zapping But! Football Club PSG : les chiffres de la carrière de Georginio Wijnaldum

Le PSG a remporté le choc de la 6e journée de L1 hier soir contre l’OL au Parc des Princes (2-1). La sortie prématurée de Lionel Messi à la 76e minute a marqué les esprits, l’intéressé ne cachant pas sa stupéfaction et faisant même poindre son agacement sur le banc de touche.

« Je pense que tout le monde sait qu’on a de très grands joueurs, on doit prendre des décisions on doit faire des choix par rapport au groupe, par rapport au onze », s’est d’abord justifié Mauricio Pochettino en conférence de presse. On doit prendre des décisions par rapport au bien de l’équipe parfois les décisions ont des conséquences positives, parfois non. Je suis là pour prendre des décisions. On doit prendre des décisions, ça peut plaire ou ne pas plaire. » En plus de cette polémique, l’OL semble avoir été victime d’un véritable scandale arbitral suite au penalty obtenu et transformé par Neymar.

L’attaquant brésilien fait faute sur Malo Gusto avant d’abuser l’arbitre Clément Turpin. Absolument tous les observateurs du match sont unanimes. Peter Bosz aussi. « On ne mérite pas de perdre, très honnêtement, a-t-il pesté en conférence de presse. On a vu un vrai match où on n’a pas eu peur de jouer, de presser haut. On l’a très bien fait, sauf à la fin avant leur but. À 100 %, il n’y a pas penalty. Peut-être que l’arbitre ne peut pas voir ça en direct, mais comment le VAR ne peut pas voir ça ? »

Pour résumer

Le choc de la 6e journée de Ligue 1 entre le PSG et l’OL a été particulièrement animé en seconde période, avec la sortie de Lionel Messi et le penalty sifflé en faveur de Neymar (2-1). L'attaquant argentin reste encore sous le choc.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert