Lionel Messi
Lionel MessiCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
GOAT

PSG : Toni Kukoc ose la comparaison Messi - Jordan

Ancien coéquipier de Michael Jordan chez les Chicago Bulls, le Croate Toni Kukoc voit en Lionel Messi l'équivalent de The Airness au football. Une comparaison osée mais pas fausse…

Zapping But! Football Club Bordeaux, PSG, OM, OL, ASSE : le top 10 des meilleurs buteurs de Ligue 1 en activité

Les nostalgiques des grandes heures de la NBA se souviennent certainement de Toni Kukoc, formidable joueur recruté par les Chicago Bulls lors de la draft de 1990 mais l'avaient laissé en Europe jusqu'en 1993. Pour lui faire comprendre qui était le boss, Michael Jordan l'avait humilié lors des JO de Barcelone en 92 lorsque la Dream Team américaine avait rencontré la Croatie. Mais lorsque les deux hommes se sont retrouvés à Chicago, ça s'est mieux passé et ils ont décroché trois titres ensemble (96, 97, 98), le dernier ayant fait l'objet d'un documentaire déjà mythique (The Last Dance).

Récemment, Toni Kukoc a participé à une émission de radio avec Ivan Rakitic. Les deux hommes ont notamment parlé de Lionel Messi, avec qui le Sévillan a joué à Barcelone. Et l'ancien basketteur a osé la comparaison suprême : "Autant Jordan que Pippen étaient conscients de ce que le reste de l'équipe apportait et que c'était important. Je vois Messi comme Jordan et Jordan comme Messi. Le football et le basket sont des sports d'équipe qui nécessitent d'avoir de bons partenaires. Le Barça d'il y a quelques années était comme mes Bulls. Tous les joueurs étaient disposés à sacrifier leurs objectifs personnels pour le bien de l'équipe. Quand tu as la confiance de tes coéquipiers, c'est plus facile d'atteindre des objectifs". Jordan a été six fois champion du monde. Messi espère le devenir en 2022…

Messi comme Jordan pour Kukoc

La légende du basket croate Toni Kukoc, triple champion du monde avec les Chicago Bulls de Michael Jordan, estime que Lionel Messi est du même acabit que The Airness dans le sens où il sait ce qu'il doit à ses coéquipiers.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet