Thomas Tuchel
Thomas TuchelCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TACTIQUE PERDANTE

RB Leipzig - PSG (2-1) : Danilo et Marquinhos mettent Tuchel (encore plus) sous pression

Défenseur positionné au milieu, Marquinhos est fautif sur le premier but encaissé par le PSG ce soir alors que le milieu reconverti défenseur, Danilo, l'a été sur le second. Pointant ainsi les limites des choix de Thomas Tuchel.

La semaine dernière, au sortir de la victoire de son équipe sur la pelouse de Basaksehir (2-0), Thomas Tuchel s'était montré agacé par une énième question sur le positionnement contre-nature de Danilo et Marquinhos. L'Allemand avait manié l'ironie en expliquant que sa recrue portugaise pourrait très bien être aligné en attaque tant elle est polyvalente. Ce soir, après la défaite à Leipzig, nul doute que l'entraîneur du PSG n'aura aucune envie de faire de l'esprit.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Leonardo n'a certainement rien manqué du match

Car si son équipe s'est inclinée ce soir, c'est partiellement de sa faute. Angel Di Maria a ouvert le score à la 6e minute, a manqué un pénalty à la 16e et a même vu un but annulé par la VAR à la 38e. Tout allait bien pour les vice-champions d'Europe, qui s'apprêtaient à enchaîner un deuxième succès, qui leur aurait permis de revenir à hauteur de Manchester United, battu à la surprise générale en Turquie. Mais le destin a décidé de jouer un mauvais tour à l'ancien coach de Dortmund.

A la 42e, soit au pire des moments, Marquinhos oublie d'aller presser en milieu défensif qu'il est désormais, ce qui profite à Nkunku, qui ajuste Navas. A la 55e, sur un centre d'Angelino, déjà passeur décisif sur l'égalisation, c'est Danilo qui oublie qu'il est désormais défenseur central, ce qui contraint Presnel Kimpembé à une main. A jouer contre-nature, les deux Parisiens ont fini par montrer les limites de la tactique de Tuchel dans un match de haut niveau. Ce que Leonardo, avec qui il est en conflit ouvert, ne manquera pas de noter…

Pour résumer

En persistant à aligner Marquinhos au milieu et Danilo en défense centrale, l'entraîneur du PSG, Thomas Tuchel, a payé le prix fort ce soir à Leipzig (1-2).

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet