Kylian MbappéCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
GROS SOUS

PSG - Mercato : Kylian Mbappé a dynamité le déficit du club parisien !

S'il a offert un contrat record à Kylian Mbappé, le PSG a déjà provisionné une partie de son salaire sur l'exercice 2021-22, n'hésitant pas à creuser son déficit pour s'éviter des sanctions de l'UEFA.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Sur la saison 2021-22, le PSG s'apprête à afficher publiquement des pertes financières record avec un déficit de 370 M€. Une somme colossale, supérieure aux prévisions comprises entre 200 et 300 M€, mais que L'Equipe est en mesure d'expliquer.

En effet, il s'agirait d'une volonté assumée de QSI de creuser son déficit sur le précédent exercice en incluant une grosse partie du nouveau contrat de Kylian Mbappé (dont le coût annuel total serait de 200 M€). Un procédé discutable mais légal suivant les règles de l'UEFA et lui permettant de repartir sur un nouveau cycle de surveillance moins déficitaire sur la période 2022-25.

Un plan visant à repartir sur un cycle plus clean pour 2023, 2024 et 2025

Comme d'autres grands clubs du continent (comme la Juventus ou Manchester), le PSG s'est ainsi servi du fait qu'il avait déjà été sanctionné d'une amende par l'UEFA (65 M€) pour la période précédente. Charge désormais à Paris de revenir dans les clous définis par le fair-play (un déficit de 60 M€ maximum en résultat net) et une masse salariale qui ne devra pas dépasser 70% des revenus à l'horizon 2025-26.

Aujourd'hui, le PSG – qui génère 660 M€ de revenus hors transfert (700 M€ avec) – avec une masse salariale dépassant 85% des revenus. Malgré tout, QSI – qui prévoit une hausse de son produit d'activités en 2022-23 (800 M€) - pense pouvoir être dans les clous lors des prochains points étapes devant le fair-play financier.

Le PSG a financé Mbappé sur sa dette

S'il a offert un contrat record à Kylian Mbappé, le PSG a déjà provisionné une partie de son salaire sur l'exercice 2021-22, n'hésitant pas à creuser son déficit pour s'éviter des sanctions de l'UEFA. Le club de la Capitale se retrouve néanmoins face à un gros chantier.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.