PSG - Mercato : Neymar a signé une prime de la honte pharaonique
Neymar (PSG)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONTRAT

PSG - Mercato : Neymar a signé une prime de la honte pharaonique

En signant au PSG, Neymar (29 ans) s’est donné l’opportunité de gonfler ses émoluments de manière spectaculaire en un claquement de doigts.

Zapping But! Football Club PSG : top 10 des transferts les plus chers

El Mundo a lâché une bombe ce week-end sur Neymar. Le journal espagnol a révélé le contrat pharaonique qu’aurait signé l’attaquant brésilien lors de son arrivée au PSG en août 2017. Sur les 5 premières années de contrat, le club de la capitale se serait engagé à lui verser plus de 216 millions d’euros hors prime soit plus de 43 millions d’euros bruts annuels.

Avec les 222 millions d’euros versés au Barça en indemnité de transfert, Neymar aurait couté au minimum 489 millions d’euros au PSG avec ce contrat. Ce n’est pas tout. Ce lundi, El Mundo en remet une couche et évoque la fameuse prime d'éthique.

Dire bonjour rapporte très gros à Neymar

Concrètement, Neymar touche 541 680€ brut mensuels, soit 375 000 € net environ, grâce à cette fameuse prime. Pour que cet argent arrive sur son compte, le joueur de 29 ans doit simplement être aimable, sympathique, disponible, saluer les supporters, éviter de faire tout commentaire public dénigrant le club, le staff ou ses employés.

L’ancien crack du FC Barcelone doit aussi éviter tout type de propagande politique ou religieuse publique qui puisse porter atteinte à l'image de son club; arriver à l'heure aux entraînements, respecter ses obligations avec le PSG et les sponsors du club, ou encore payer ses impôts correctement. Il doit enfin éviter de s'adonner à des jeux de hasard ou des paris liés au football, et faire attention à ce qu'il publie sur ses réseaux sociaux. Connaissant le goût immodéré de Neymar pour les jeux, ces derniers points pourraient lui être un jour fatals.

Pour résumer

En signant au PSG, Neymar (29 ans) s’est donné l’opportunité de gonfler ses émoluments de manière spectaculaire en un claquement de doigts. Des gestes simples lui sont en effet demandés pour assurer sa fameuse prime d'éthique.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert