PSG - Mercato : pourquoi le FC Barcelone peut rêver de réunir Messi et Neymar
Lionel Messi et NeymarCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
COTE EN CHUTE LIBRE

PSG - Mercato : pourquoi le FC Barcelone peut rêver de réunir Messi et Neymar

La valeur de Neymar aurait chuté à 32 M€ selon l'Observatoire du football, qui a expliqué pourquoi l'attaquant du PSG vaut sept fois moins que quand il a été recruté au FC Barcelone en 2017.

Le candidat à la présidence du FC Barcelone Emili Rousaud aimerait faire revenir Neymar. Mais seulement en 2022, à la fin de son contrat avec le PSG et à condition qu'il retire ses plaintes contre le club. Sinon, les finances dans le rouge des Blaugranas empêchaient tout recrutement onéreux du Brésilien. Mais ça, c'était avant hier et l'annonce par l'Observatoire du football que sa valeur était tombée à… 32 M€. Un montant dans les cordes du Barça, qui peut donc rêver de réunir Lionel Messi et le Ney.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

"Il est dans une zone où sa valeur baisse beaucoup"

Mais pourquoi un montant aussi faible ? Devant la polémique qui ne cessait de prendre de l'ampleur, le directeur du CIES, Raffaele Poli, s'est expliqué dans les colonnes du Parisien : “Nous prenons en compte les statistiques depuis deux ans. On voit bien qu’il joue très peu depuis janvier 2019. Beaucoup moins qu’à Barcelone avant. Son âge avance, son contrat ne dure plus que 18 mois. Il est dans une zone où sa valeur baisse beaucoup. Le contrat explique par ailleurs la baisse de valeur de Kylian Mbappé".

"Notre modèle est utilisé par les clubs et comme tout modèle il a ses avantages et ses inconvénients. Je me garderais bien de dire que c’est la vérité absolue. Mais quand Neymar a signé au PSG, on l’estimait pratiquement au prix de sa clause (222 millions d’euros). Ça montre bien qu’il était plausible de l’acheter à ce prix si élevé. Il utilise des faits objectifs pour un modèle scientifique. Mais ce modèle ne voit pas que c’est Neymar, son potentiel, etc. Le contexte actuel n’est pas vraiment pris en compte non plus. C’est aussi une critique.”