Monaco – Lens (0-2) : les 5 points à retenir de la victoire des Sang et Or à Louis II
Igniatus Ganago peut avoir le sourire...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ANALYSE

Monaco – Lens (0-2) : les 5 points à retenir de la victoire des Sang et Or à Louis II

Ce samedi, le RC Lens a glané son premier succès de la saison sur la pelouse de l'AS Monaco (2-0). Les points marquants à retenir de ce match.

Zapping But! Football Club RC Lens : le top 10 des joueurs les plus utilisés par Franck Haise

Un résultat qui valide le début de saison... Et redonne des certitudes défensives

Etant donné la difficulté de son calendrier (déplacement à Rennes et à Monaco, réception de l'ASSE), voir le RC Lens invaincu et à 5 pts après trois journées est une belle réponse à ceux qui s'attendaient à une saison délicate des Sang et Or. Par rapport à la saison précédente, l'équipe de Franck Haise n'a pas beaucoup changé son style, toujours forte dans son travail de pressing et bien organisée. A Monaco, Jean-Louis Leca n'a été qu'assez peu inquiété - même à 10 contre 11 pendant 25 minutes (jusqu'à l'exclusion de Golovin) – ne sortant sa première réelle parade qu'à la 73e minute sur une frappe lointaine de Caio Henrique. Preuve qu'après ses errements contre Saint-Etienne, Lens a gagné en consistance et en solidité.

Ganago a profité des cadeaux de Nübel

Sur cet ASM – RCL, Ignatius Ganago peut vraiment dire merci au portier monégasque Alexander Nübel. S'il n'a pas su profiter d'un dégagement raté du gardien prêté par le Bayern Munich pour ouvrir la marque de la tête (17e), il s'est en revanche bien rattrapé en prenant le meilleur sur le jeune Pavlovic avant de profiter d'une faute de main de Nübel pour marquer son deuxième but de la saison (51e).

Danso et Frankowski déjà décisif

Pour sa première titularisation dans l'axe à la place de Christopher Wooh, Kévin Danso a été très solide à Louis II. Un retour précieux à mettre à son crédit devant Sofiane Diop (45e+1) alors que le score était de 0-0. Déjà bien intégré à la défense à trois du Racing. Concernant l'autre « recrue » du mois d'août Przemyslaw Frankowski, rentré à la pause à la place de Deiver Machado, on l'a surtout vu défendre face au virevoltant Gelson Martins. Il a fait le boulot avant de profiter d'une erreur de Pavlovic pour s'offrir sa première passe décisive en Ligue 1.

Banza entrée déterminante

Rentré en jeu à la place du combatif Florian Sotoca, le jeune attaquant lensois a amené sa pierre à l'édifice pour construire le succès artésien. C'est d'abord lui qui a provoqué l'exclusion de Golovin sur un contre (84e) avant d'être présent dans la surface pour tuer le match d'un tacle rageur dans le money-time (90e+4).

Doucouré en dedans … Et suspendu contre Lorient

Au cœur du bon match artésien à Louis II, il était sans doute l'un des moins en vue. A la 61e minute, le Malien a logiquement été exclu par Monsieur Pignard pour un tacle en retard sur la cheville de Krépin Diatta. Une faute bel et bien réel qui a provoqué l'ire des Lensois mais également la sortie sur blessure du Monégasque et une réorganisation tactique (sortie de Ganago, entrée de Cahuzac).

Les 5 points à retenir de Monaco - Lens (0-2)

Solide défensivement, opportuniste par Ganago et Banza, le RC Lens a ramené un joli succès de son déplacement à Monaco (2-0) ce samedi. Un match qui s'est fini à dix contre dix après les exclusions de Cheick Doucouré et Aleksandr Golovin.