Nîmes – RC Lens (1-1) : les Tops et les Flops du résultat nul des Sang et Or
par Julien Pédebos
ANALYSE

Nîmes – RC Lens (1-1) : les Tops et les Flops du résultat nul des Sang et Or

Le RC Lens a longtemps cru remporter son quatrième succès d'affilée face à Nîmes. Finalement, il faudra se contenter du nul (1-1).

Pour la première fois depuis près de 20 ans, les Sang et Or auraient pu remporter quatre succès consécutifs en Ligue 1. Pour quelques minutes, le coup est pasé tout près. Face à Nîmes, tout n'a pas été parfait, et le résultat nul ne semble donc pas totalement illogique.

Les tops

Gaël Kakuta continue sur sa lancée

Face aux Girondins (2-1), on avait déjà senti que Gaël Kakuta prenait de plus en plus de place dans le jeu des Sang et Or. Cela s'est confirmé ce dimanche avec un nouveau match plein. Son activité incessante a été récompensée par une merveille de passe décisive pour Ganago. Pas autant en réussite sur ses coups de pied arrêtés que d'habitude, le numéro 10 des Sang et Or a notamment trouvé la barre transversale sur un coup franc délicieux.

Badé, Clauss... Les recrues défensives brillent

La grande réussite du RC Lens en ce début de saison est notamment due à son recrutement en tout point gagnant. Illustration avec Loïc Badé, de retour de suspension et qui a livré un nouveau match plein. Patron de la défense, le jeune libéro dégage une sérénité impressionnante. Quant à Jonathan Clauss, il a totalement rassuré avec l'absence pour quelques semaines de Clément Michelin. Latéral offensif, ce rôle de piston droit lui va comme un gant. Sa sortie au profit du jeune Boura s'est d'ailleurs payée chas.

Ganago, le buteur rassurant

Ignatius Ganago confirme sa série impressionnante devant le but. Avec son quatrième but en quatre matchs, l'attaquant camerounais plane dans les premières places du classement de buteurs. Plus encore que les statistiques, c'est l'attitude de l'attaquant lensois qui épate. Toutes ses initiatives transpirent la pleine confiance, à l'image de son but grâce à un vrai geste d'avant-centre bien difficile à exécuter...

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU RC LENS

Les flops

Ganago, le blessé inquiétant

Si le Ganago buteur a encore démontré ses talents sur la pelouse de Nîmes, l'inquiétude est toutefois de mise après la rencontre puisque l'attaquant lensois a dû céder sa place sur blessure. Les images classiques d'une blessure seul en se plaignant de la cuisse ne laissent rien augurer de bon. Sauf miracle, Franck Haise pourrait avoir à se passer de sa principale arme offensive pour quelques semaines.

Une baisse de régime payée cash

Pendant une bonne heure de jeu, le RC Lens a semblé maîtriser son sujet. Et c'est pour cette raison que le résultat nul des Sang et Or est plutôt rageant. Faute d'avoir réussi à faire le break sur leurs opportunités, les hommes de Franck Haise ont été punis par une formation nimoise qui, sans surprise, n'a pas manqué de caractère. Dommage car le quatrième succès cette saison semblait

Gradit a souffert, Fortes n'a pas fait mieux

A la mi-temps, Franck Haise a décidé de sortir Jonathan Gradit pour laisser sa place à Steven Fortes. Un choix judicieux car le stoppeur lensois a eu chaud en première période. A vrai dire, pour un tacle très mal maîtrisé sur Fomba, le défenseur lensois aurait même pu être expulsé dès la première minute et doit son salut à la cheville solide du jeune rémois. S'il y a eu du mieux ensuite pour Gradit, Haise a donc voulu assurer le coup avec l'entrée de Fortes. Sauf que l'ancien Toulousain n'a pas franchement brillé. Jusqu'à être clairement en cause sur l'égalisation nîmoise.