RC Lens : le coup de pression de Franck Haise à ses joueurs
Franck HaiseCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RIGUEUR

RC Lens : le coup de pression de Franck Haise à ses joueurs

L'entraîneur du RC Lens, Franck Haise, est très proche de ses joueurs mais il n'apprécie pas du tout quand ceux-ci dévient du chemin. Dans ce cas-là, il n'hésite pas à le leur faire savoir.

Avec 9 points pris lors des 4 premières journées, le Racing Club de Lens a magnifiquement lancé sa saison, malgré la défaite inaugurale à Nice (1-2). Si bien que son entraîneur, Franck Haise, fait aujourd'hui l'unanimité alors qu'il suscitait beaucoup d'interrogations chez les supporters au moment où il a remplacé Philippe Montanier au cœur de l'hiver. L'Equipe du jour lui a consacré un portrait dans lequel une anecdote est particulièrement révélatrice de l'état d'esprit du Normand.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU RC LENS

Il est respecté parce qu'il est juste

« Il gueule rarement mais il est respecté parce qu’il est juste », explique ainsi au quotidien sportif le Rennais Adrien Hunou, qui l’a connu pendant sa formation. On peut lire un peu plus loin : « Certains ont essayé (de le manger), ils ont eu des problèmes, comme ce jour où il a ouvert la porte sur un vestiaire nordiste en désordre. Il a lancé à ses joueurs : « C’est la dernière fois sinon, à partir de demain, le personnel ne passera plus derrière vous, il y a un minimum de respect à avoir ».

Après un tel panégyrique, les supporters lensois, qui assisteront demain au déplacement des Sang et Or à Nîmes, peuvent se montrer confiants pour la suite des opérations. Notamment la plus importance : celle du maintien dans l’élite du Racing.

Il est respecté parce qu'il est juste

« Il gueule rarement mais il est respecté parce qu’il est juste », explique ainsi au quotidien sportif le Rennais Adrien Hunou, qui l’a connu pendant sa formation. On peut lire un peu plus loin : « Certains ont essayé (de le manger), ils ont eu des problèmes, comme ce jour où il a ouvert la porte sur un vestiaire nordiste en désordre. Il a lancé à ses joueurs : « C’est la dernière fois sinon, à partir de demain, le personnel ne passera plus derrière vous, il y a un minimum de respect à avoir ».

Après un tel panégyrique, les supporters lensois, qui assisteront demain au déplacement des Sang et Or à Nîmes, peuvent se montrer confiants pour la suite des opérations. Notamment la plus importance : celle du maintien dans l’élite du Racing.