Joie de Seko Fofana après son égalisation
Joie de Seko Fofana après son égalisationCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ANALYSE

RC Lens - LOSC : les tops et les flops d’un derby de folie remporté par les Sang et Or

Le RC Lens s’est qualifié aux dépens du LOSC (2-2, 4 t.a.b. à 3) au terme d’un 16e de finale de Coupe de France palpitant. Voici les tops et les flops de ce derby déjà entré dans l’histoire.

Zapping But! Football Club RC Lens : top 10 des valeurs marchandes des Sang et Or

Les tops 

Seko Fofana : Que Lens soit un brillant dauphin du PSG comme en début de saison ou soit à la peine comme ces dernières semaines, son capitaine reste au même niveau stratosphérique. Ce soir, en plus de réduire le score à la 67e minute, il a été d’une inlassable activité, comme d’habitude, et a égalisé dans les arrêts de jeu. Cerise sur le gâteau, c’est lui qui a transformé le cinquième tir au but, celui qui a envoyé son équipe en 8es de finale. Les Sang et Or doivent en profiter au maximum car d’ici quelques mois, il ne sera certainement plus là.

Amadou Onana : Qui d’autre dans les rangs lillois ? Le milieu de terrain belge a inscrit ses deux premiers buts sous le maillot lillois ce soir, dans un match qui compte beaucoup plus que les autres pour les supporters. Après des débuts timorés, le joueur débarqué de Hambourg commence à prendre ses marques dans le collectif de Jocelyn Gourvennec et nul doute que ce doublé va booster sa confiance.

Franck Haise : Les équipes ressemblent toujours à leur entraineur. A la mi-temps du match, on était très inquiet pour les Sang et Or, sur une pente savonneuse depuis plusieurs semaines. Et puis, on ne sait pas ce qui s’est dit à la pause, mais ils sont revenus transfigurés sur la pelouse. Et ont réussi un magnifique renversement de situation. Cette qualification est donc aussi celle de leur entraîneur, qui fêtera bientôt ses deux ans à la tête du groupe.

Les flops

Renato Sanches : Il a loupé sa tentative lors de la séance de tirs au but. Un échec à l’image de son match où il n’a rien réussi de transcendant. Après des premiers mois très réussis à Lille, le Portugais est loin de son meilleur niveau. Ça peut être parce qu’il a été blessé pendant longtemps à la fin de l’été. Ou alors parce que niveau motivation, ce n’est plus ça. Dans tous les cas, il ne sert pas la cause du LOSC !

Ivo Grbic : Quand on a eu un Mike Maignan dans les buts pendant plusieurs semaines, la comparaison avec l’ancien de l’Atlético Madrid fait mal. Ce soir, Grbic n’a pas été décisif. Ou alors, pas quand il l’aurait fallu. L’égalisation à la dernière minute du Racing est un peu pour lui. Et pendant la séance de tirs au but, il n’a réalisé qu’un seul arrêt.

Lens qualifié miracle pour les 8es de finale de la Coupe de France

Mené 0-2 à la mi-temps, le Racing Club de Lens s'est qualifié pour les 8es de finale de la Coupe de France en égalisant contre Lille à la dernière seconde du temps réglementaire puis en s'imposant lors de la séance de tirs au but.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet