RC Lens : Martel détruit la Super Ligue, Pérez veut inclure le club dans un projet remodelé !
Gervais MartelCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
DÉCLA

RC Lens : Martel détruit la Super Ligue, Pérez veut inclure le club dans un projet remodelé !

L'ancien président du RC Lens, Gervais Martel, ne s'est pas montré tendre avec la Super League.

Zapping But! Football Club RC Lens : le palmarès complet des Sang et Or

Alors que la création de la Super League, qui viendrait concurrencer la Ligue des Champions, fait des remous dans le monde du football, l'ex-président du RC Lens, Gervais Martel, a l'intention de combattre ce projet. 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU RC LENS

La Super Ligue va remodeler son projet

La Super Ligue va remodeler son projet
Florentino PerezCredit Photo - Icon Sport

"C’est une injure aux championnats nationaux. C’est ce que je retiens dans ce projet débile et honteux. Les championnats nationaux, qui donnent l’adrénaline aux supporters. Les fans qui regardent les matchs de la Champion’s League le mardi ou le mercredi sont des supporters de Nantes, de Saint-Etienne, de Lens, du PSG etc. Si on s’engage dans ce projet avec 15 équipes et 5 équipes invitées, cela veut dire que les championnats nationaux sont morts. Quand on interroge les supporters en Europe, il y a une quasi-unanimité sur le fait de privilégier les championnats nationaux. Beaucoup de pays défendent leur championnat avant la Champion’s league. Ce projet est une injure au sport, une injure à la notion de qualification sur le terrain, c’est une injure par rapport au fait que la défaite existe dans le sport. Cela va remettre en cause le sport en général. La défaite est aussi importante dans le sport, cela permet de se remobiliser pour regagner un jour. Dans ce projet, la défaite n’existera plus", a confié l'ancien président lensois sur La chaîne L'Équipe.

Ces déclarations ont précédé celle de Florentino Pérez au sujet du RC Lens, qu'il aimerait voir rejoindre le projet à terme. « Des clubs comme le RC Lens ou Metz pourront y accéder, a-t-il glissé dans L’Équipe. Lens, qui est un bon club formateur, pourra vendre ses joueurs aux meilleurs clubs. Ce qu'il ne peut plus faire aujourd'hui avec la crise. Rendez-vous compte, ce qui se passe actuellement dans le football est comme ce qui s'est passé en 2008 avec la crise financière. »

Par ailleurs, un communiqué de la Super Ligue annonce que son souhait de remodeler le projet suite aux désistements de tous les club anglais. Affaire à suivre, forcément.