Arnaud Pouille
Arnaud PouilleCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONF' DE PRESSE

RC Lens - Mercato : Arnaud Pouille distille les messages à Franck Haise et au Stade Rennais

Le directeur général du RC Lens, Arnaud Pouille, était présent en conférence de presse ce mardi. Il a fait le point sur le mercato de son club, notamment attaqué par le Stade Rennais pour Loïc Badé, et sur les ambitions pour la saison à venir.

Il n'y a pas que Franck Haise qui était présent en conférence de presse ce mardi, du côté de Lens. Le directeur général, Arnaud Pouille, a également répondu aux questions des journalistes. Il a notamment évoqué l'ambition des Sang et Or pour 2021/22 après une saison passée étant allée au-delà de toutes les espérances.

"L'objectif, c’est de se stabiliser, de rester sur la ligne de ce qu’on fait depuis 3-4 ans. Maintenant, il faut être lucide. Quand vous avez un budget qui va être classé entre le 15e et le 17e, parler d’autre chose que du maintien en début de saison, ce n’est pas très stabilisant. Oui pour nous l’objectif est de se stabiliser en Ligue 1. C’est de bosser, continuer à travailler, à être performant et après on sait que les résultats sont liés à la compétition. Il y a ce que vous faites et ce que les autres font. On a quand même un début de championnat pas facile, on va voir !"

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU RC LENS

"On a fixé des projections de ventes"

Concernant les éventuels départs, il a déclaré : "On a fixé des projections de ventes, mais sur la durée, car on est sur des cycles de 3 ans. Il y a une logique budgétaire sur 3 années donc on ne se met pas dans l’urgence, mais il y a aussi une logique de progression pour les joueurs. Quand un joueur vient vous voir pour vous dire qu’une possibilité peut l’intéresser, s’il y a des valeurs de transfert dans le respect des intérêts du RC Lens, on peut ouvrir des discussions."

"Il y a un seuil forcément global collectif sur le plan budgétaire mais on ne se met pas sous pression. Sur chaque joueur, il y a forcément des seuils de déclenchement. Après, moi je peux proposer au nom du Racing 10 millions sur un joueur hyper star du football mondial, même si le club est vendeur, qu’il veut s’en séparer, il y a 2 questions qui se posent : l’envie du joueur et la capacité salariale. Dans notre effectif, qui a une certaine valorisation, on a des conditions préétablies sur lesquelles on peut se poser avec d’autres clubs, si le joueur manifeste un intérêt, sans que ce soit pour autant une volonté de le rejoindre."

Pouille ambitieux sur tous les plans

Le directeur général du RC Lens, Arnaud Pouille, se montre ambitieux pour la saison à venir, même s'il a conscience des limites financières de son club et que certains de ses joueurs, comme Loïc Badé avec le Stade Rennais, sont visés.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet