Real Madrid : Pérez attaque frontalement l'UEFA et la FIFA et évoque les Girondins de Bordeaux
Florentino PérezCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CONFLIT

Real Madrid : Pérez attaque frontalement l'UEFA et la FIFA et évoque les Girondins de Bordeaux

Le président du Real Madrid, Florentino Pérez, ne désarme pas : il est convaincu que la Super League sauvera le football et il a décidé de s'attaquer aux présidents des instances comme la FIFA et l'UEFA.

Zapping But! Football Club Rea Madrid : top 10 des meilleurs buteurs de l'histoire

Contrairement à la plupart des autres clubs engagés dans le projet de Super League, qui ont soit vu un dirigeant démissionner, soit présenté des excuses à leurs supporters, soit les deux, Florentino Pérez, lui, ne désarme pas. Dans l'entretien publié ce samedi dans AS, le président du Real Madrid continue d'estimer qu'il s'agit du seul moyen de sauver le football d'un désastre économique. Et non seulement il cite les Girondins de Bordeaux dans le genre de catastrophes qui pourraient se produire à l'avenir mais il attaque en plus ouvertement Aleksander Ceferin et Gianni Infantino, respectivement présidents de l'UEFA et de la FIFA.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU REAL MADRID

"Soit nous faisons quelque chose, soit d'autres suivront"

"Venons en aux faits : selon les informations du cabinet KPMG, en trois mois de pandémie la saison passée, les douze clubs de la Super League ont perdu 650 M€. Cette saison, les pertes seront de deux milliards à deux milliards et demi. Les Girondins de Bordeaux viennent de faire faillite. Soit nous faisons quelque chose, soit d'autres suivront."

"Il faut mettre en place la Super League aussi rapidement que possible. Mais d'abord, il faut expliquer le projet aux gens de bonne foi, qui ont été manipulés par ceux qui n'ont d'autre objectif que de défendre leurs privilèges. Au mieux, ils pensent qu'en l'état, tout ira bien mais ils se trompent. Le président de l'UEFA a eu un comportement très malsain, surtout qu'il dirige une institution censée défendre le football et ses valeurs. Tout ce qui s'est passé est lamentable, avec des insultes et des menaces. Sa violence nous a surpris. Toutes les idées que je développe, je peux les expliquer."