Didier Deschamps rappelle Adrien Rabiot...
Didier Deschamps rappelle Adrien Rabiot...Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
ENTRETIEN VERITES

Equipe de France : Deschamps défend les coachs français mais prend modèle sur un ex du PSG

Dans Onze Mondial, Didier Deschamps a évoqué les entraîneurs français... Et avoué un petit faible pour Thomas Tuchel.

Zapping But! Football Club Top 10 : Les pires transfert du football européen

Incarnation de la France qui gagne, Didier Deschamps a accordé un long entretien à Onze Mondial dans son édition de décembre, en kiosques depuis ce jeudi. Le sélectionneur des Bleus a notamment défendu les coachs hexagonaux qu'il estime sous-côtés.

« L'entraîneur français n'est pas valorisé à sa juste valeur »

« D’une façon générale, les entraîneurs français sont très sous-estimés, sincèrement. C’est peut-être un peu de notre faute car on a une petite difficulté avec les langues étrangères. On ne s’expatrie pas beaucoup. Je n’aime pas ce terme-là, mais il correspond à une réalité : on se vend mal à l’étranger. Dans l’autre sens, il me semble qu’il y a de plus en plus d’étrangers qui viennent entraîner des clubs français. Et le crédit qu’on peut leur accorder par rapport à celui qu'on accorde à un entraîneur français me paraît démesuré », a confié Didier Deschamps, qui aimerait voir davantage de ses confrères sur des bancs étrangers : « L’entraîneur français n’est pas valorisé à sa juste valeur. En revanche, le joueur français est extrêmement valorisé et intéresse tous les clubs étrangers ».

« Tuchel ? J'ai regardé, il m'a servi dans mon analyse »

Adepte de la défense à trois depuis quelques semaines, Didier Deschamps reconnaît en revanche s'être inspiré d'un coach étranger... passé par le PSG : « Aucune équipe nationale ou équipe de club n’a gagné un grand trophée dans un système avec trois défenseurs. Celui qui a réussi ça, c’est Tuchel avec Chelsea en Ligue des Champions, en mai dernier. Pourtant, beaucoup d’équipes ont essayé d’évoluer à trois ou à cinq défenseurs, ça dépend de la manière de voir les choses. Alors, OK, vouloir copier les autres, c’est possible dans l’absolu, mais si tu n'as pas les joueurs pour le faire, c’est compliqué. Le Tuchel de Chelsa m'a-t-il inspiré ? Pas inspiré. Mais j'ai regardé, il m'a servi dans mon analyse ». 

Retrouvez le dernier numéro de Onze Mondial sur le shop, ici.

Deschamps, les entraîneurs français et Tuchel

A l'occasion du dernier numéro de Onze Mondial, Didier Deschamps a évoqué les entraîneurs français, sous-estimés à l'étranger. Il a aussi eu un mot pour Thomas Tuchel, une (petite) source d'inspiration pour sa réussite avec Chelsea.