Michel Platini, le retour ?Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

Equipe de France : le clan Platini ouvre la porte pour l'après-Le Graët

Selon son ami Jacques Vendroux, Michel Platini ne brigue pas spécialement la présidence de la FFF mais la prendra si on le lui demande au plus haut niveau de l'Etat...

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs passeurs de Ligue 1 en activité

Dès lors que la mise en retrait de Noël Le Graët a été prononcée, le nom de Michel Platini est revenu sur le devant de la scène pour reprendre la tête de la Fédération Française de Football. S'il n'est normalement pas éligible du fait des règles internes à la « 3F », l'ancien boss de l'UEFA est poussée au niveau politique par le Gouvernement et la Ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra.

« Le Graët ? C'est le moment de partir »

Dans l'entourage proche du triple Ballon d'Or français, on reconnaît qu'une demande express de l'exécutif peut faire la différence. Dans un entretien à 20Minutes, Jacques Vendroux a confirmé cette tendance : « J’en ai parlé avec lui, non il n’a pas très envie de revenir. Mais si on lui demande de revenir dans l’intérêt de la France, il va revenir ».

Pour l'ancien journaliste de Radio France, désormais à Europe 1, ce serait bénéfique au football français : « Noël Le Graët a fait énormément de choses positives, mais il a récemment disjoncté parce qu’il est fatigué. C’est le moment de partir, et je milite pour que ce soient des anciens grands joueurs qui prennent le pouvoir dans les clubs et les fédérations. Comme Beckenbauer en Allemagne, ou d’anciennes gloires au Real ».

Platini président de la FFF, ses proches valident !

Selon son ami Jacques Vendroux, Michel Platini ne brigue pas spécialement la présidence de la FFF mais la prendra si on le lui demande au plus haut niveau de l'Etat... L'entourage du triple Ballon d'Or estime qu'il peut être LA solution à l'après-Le Graët.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.