Didier Deschamps
Didier DeschampsCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
EQUIPE DE FRANCE

PSG, OL : Ménès reprend Deschamps sur le cas Mbappé, Aouar renvoyé à ses études

En conférence de presse, Didier Deschamps a justifié certaines de ses décisions fortes avec l'équipe de France. Pierre Ménès n'est pas convaincu.

S'il a choisi de convoquer 26 joueurs pour les trois matches de l'équipe de France face à la Finlande, au Portugal et à la Suède, Didier Deschamps a fait quelques choix polémiques. Notamment celui d'appeler Kylian Mbappé, actuellement blessé avec le PSG. Une décision dont il a dû se justifier en évacuant des polémiques avec Paris.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU PARIS SAINT-GERMAIN

Le cas Mbappé fait débat

« Si je mets Kylian Mbappé dans la liste aujourd'hui, c'est qu'il y a de très fortes possibilités qu'il soit disponible pour nos matches. Pas celui de mercredi, mais samedi au Portugal si tout se passe bien. Je ne suis pas contre Thomas Tuchel ou qui que ce soit. Il doit gérer ses matches. Il a des obligations de résultat, comme je peux avoir des obligations de résultat aussi. Mais on va gérer ça sereinement, en écoutant Kylian Mbappé également », a fait savoir le sélectionneur des Champions du Monde.

Une convocation qui a en tout cas agacé Pierre Ménès, lequel y voit une défiance entre staffs : « Deschamps appelle Mbappé pourtant forfait avec le PSG. Pour quoi faire ? Pour faire constater sa blessure ? Les médecins ne peuvent pas se parler ? C'est consternant », a appuyé le trublion du CFC.

Aouar renvoyé avec les Espoirs... au profit d'un autre joueur formé à l'OL

Autre décision qui devrait faire parler, mais cette fois-ci du côté de l'OL, la non présence de Houssem Aouar, renvoyé faire ses gammes avec les Espoirs pour les matches contre le Liechtenstein et la Suisse. Pour Didier Deschamps, le milieu rhodanien ne l'a pas convaincu : « Aujourd’hui il y a d’autres joueurs avec un profil similaire qui me donne plus de garanties. Il est venu, on a vu certaines choses. Nabil Fekir donne plus de garanties ».

Pour résumer

Didier Deschamps a justifié la convocation de en Bleu Kylian Mbappé (PSG) et l'absence d'Houssem Aouar (OL). Pierre Ménès n'a pas été convaincu.