Randal Kolo Muani en BleuCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONSEIL DE SAGE

Stade Rennais, FC Nantes : Mandanda a fait basculer le destin de Kolo Muani chez les Bleus

Coéquipiers sous le maillot de l’équipe de France à la Coupe du monde, Steve Mandanda et Randal Kolo Muani ont vécu une drôle de petite histoire en pleine demi-finale contre le Maroc...

Zapping But! Football Club Ligue 1 : top 10 du bilan financier des clubs

La planète entière a appris à connaître Randal Kolo Muani mercredi en demi-finale de la Coupe du monde. Alors que la France mène 1-0 contre le Maroc mais qu’elle souffre pour conserver son avantage, Didier Deschamps fait entrer l’ancien attaquant du FC Nantes dans le money-time. Quarante-quatre secondes après son entrée, le joueur de 24 ans délivre les Bleus en doublant la mise suite à un excellent travail de Kylian Mbappé (2-0). La messe est dite mais Kolo Muani ne serait sans doute pas devenu le héros tricolore sans l’intervention de Steve Mandanda sur le banc de touche.

Podcast Men's Up Life
 

Mandanda a peut-être fait basculer le Mondial...

Dans son édition du jour, L’Équipe revient sur la décision de Deschamps de le faire entrer en cours de match et précise que le gardien du Stade Rennais n’y serait pas étranger. Si Mandanda militait d'abord pour Kingsley Coman, le staff des Bleus a été sensibilisé par son analyse à ce moment précis du match et a finalement fait entrer Kolo Muani... uniquement en raison de l’état fébrile du Munichois. « Mandanda a peut-être fait basculer la Coupe du monde », conclut le quotidien sportif. Et le destin de « RKM » avec.

Pour résumer

Coéquipiers sous le maillot de l’équipe de France à la Coupe du monde, Steve Mandanda et Randal Kolo Muani ont vécu une drôle de petite histoire en pleine demi-finale contre le Maroc. Kinsgely Coman est également impliqué.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.