Suède - France (0-1) : les 3 cancres de Pierre Ménès
L'équipe de France au completCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
BONNETS D'ÂNE

Suède - France (0-1) : les 3 cancres de Pierre Ménès

Pierre Ménès n’a pas été tendre avec certains joueurs de l’équipe de France suite à sa victoire en Suède à l’occasion de la Ligue des Nations ce samedi (1-0).

La France a fait sa rentrée hier en Suède. Grâce à un but de Kylian Mbappé (1-0), les Bleus ont réussi leurs premiers pas dans la Ligue des Nations au bout d’une rencontre sans saveur. Pierre Ménès s’est chargé de distiller ses notes en se montrant dur avec certains cadres de Didier Deschamps. 

À commencer par Léo Dubois, qui écope la note de 3/10 : « Quand tu es piston droit dans un 3-5-2, on attend quand même autre chose avec le ballon que des centres au 8e poteau. Ce qu’il a montré n’était pas de niveau international. » Ou Griezmann : « On pensait que l’air de l’équipe de France allait lui faire du bien mais malheureusement, on a vu le Griezmann de Barcelone, avec des passes sans intérêt. Et ce n’est pas la première fois que je le dis mais son entente avec Mbappé est quasi-inexistante. Et le symbole de tout ça, c’est ce penalty dans les dernières minutes qu’il expédie au-dessus. Alors la question n’est pas de le sortir de l’équipe. C’est un trop bon joueur pour que Deschamps n’essaie pas de le remettre en selle. Mais s’il venait à renouveler ce genre de prestation, il faudra commencer à se poser des questions. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU FC BARCELONE

Ménès pas encore emballé par Upamecano

Peu séduit par la première de Dayot Upamecano noté 4 et qui a connu « une première sélection difficile », le consultant du CFC s’est enfin penché sur le cas Mbappé. « Il a de la réussite mais il fait preuve d’une très belle finition en angle fermé, a glissé Ménès. En première période, il a beaucoup évolué côté droit, qui est pour moi la zone de jeu où il est le moins bon. En seconde période, on l’a vu plus à gauche où il semblait plus à l’aise. Malheureusement, dans un contact sa cheville a tourné et on a vu à sa douleur que sa blessure n’était pas totalement résorbée, ce qui n’est une surprise pour personne. »