Jean-Pierre Caillot (Stade de Reims)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
QUIPROQUO

Stade de Reims - Mercato : la DNCG bloque une signature, un rival de L1 en profite !

Si Jean-Pierre Caillot s’est déjà félicité du mercato estival du Stade de Reims, il n’est pas sans savoir que la DNCG joue les rabat-joie avec le club champenois.

Zapping But! Football Club Top 10 : les meilleurs buteurs de la décennie

Jean-Pierre Caillot n’était pas peu fier de tirer un bilan positif du mercato du Stade de Reims cet été. « Nous avons dû, dans les derniers instants, repousser des offres sur des joueurs majeurs de l'effectif tels El Bilal Touré, Nathanaël Mbuku et Predrag Rajkovic, ce qui équivaut à une enveloppe à hauteur de 35 M€. Le Stade de Reims a pu agir à sa guise, dans un contexte général peu favorable, qui a vu beaucoup d'équipes, et non des moindres, peiner pour recruter », a-t-il affirmé dans L’Union de jeudi.

Le président du Stade de Reims peut se satisfaire du mercato mais n’est pas sans savoir qu’un départ est toujours lié au bon vouloir de la DNCG : celui de Billal Brahimi. Selon Ouest France, l’ailier gauche du club marnais attend en effet toujours l’officialisation de son départ au SCO d’Angers !

Pour ne pas perdre de temps, le joueur de 21 ans a déjà commencé à s’entraîner avec sa probable future formation. Histoire de déjà peaufiner certains automatismes mis en place par Gérard Baticle en vue de la reprise à Brest dimanche prochain (15h) ?

Pour résumer

Si Jean-Pierre Caillot s’est déjà félicité du mercato estival du Stade de Reims, il n’est pas sans savoir que la DNCG joue les rabat-joie avec le club champenois. Billal Brahimi, en attendant, s'entraîne déjà avec le SCO d'Angers.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert