Stade de Reims – Mercato : un mois de janvier suspendu à l'avenir de Boulaye Dia
Boulaye DiaCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
TRANSFERTS

Stade de Reims – Mercato : un mois de janvier suspendu à l'avenir de Boulaye Dia

Cet hiver, le Stade de Reims remet Boulaye Dia sur le marché. Seul le départ du meilleur buteur champenois permettra aux Rouge et Blanc de recruter.

La phrase :

« Boulaye Dia, partira-t-il à la trêve hivernale ? Je n'en sais rien. S'il reste, j'en serais ravi, s'il a une proposition qui lui convient et nous aussi, je ne pourrais pas m'y opposé, car j'ai donné ma parole... »

Jean-Pierre Caillot (président du Stade de Reims)

Les besoins : un défenseur central

Il n'est pas dit que le Stade de Reims, qui s'inquiète beaucoup pour l'avenir du fait de la défection de Mediapro, ne prenne de gros risques économiques cet hiver. Si David Guion a réclamé jusqu'au 5 octobre la venue d'un défenseur supplémentaire pour concurrencer Wout Faes (dont les débuts français sont mitigés), il s'est heurté à la réalité du projet « Horizon 2024 » du club champenois. Ni son président Jean-Pierre Caillot, ni son directeur général Mathieu Lacour n'ont appuyé cette demande. Cela ne devrait pas changer en janvier 2021. Sauf surprise.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE DE REIMS

Les moyens : tout dépendra de la vente (ou non) de Dia

La courte participation du Stade de Reims à la Ligue Europa n'a pas fondamentalement changé la donne. Au niveau économique, les Rouge et Blanc ont un mode de fonctionnement très carré. Les besoins sont ciblés et doivent correspondre à toutes les composantes du club. Un budget est indexé à cette recherche. Aujourd'hui, aucune ligne budgétaire ne correspond au recrutement d'un défenseur central. En revanche, si une coquette somme d'argent (entre 10 et 15 M€) venait à tomber pour Boulaye Dia, cela pourrait débloquer quelques moyens pour ce poste souhaité par le technicien en place. A réfléchir.

Le dossier phare de janvier : Boulaye Dia

Seul joueur de l'effectif à disposer d'un bon de sortie à la fin du Mercato le 5 octobre, le Sénégalais bénéficiera toujours de son ticket en janvier, à 18 mois de la fin de son contrat. Prix de sortie : 15 M€, négociable en prêt avec option d'achat obligatoire. La principale différence avec le début de saison est que le natif d'Oyonnax s'affiche désormais parmi les meilleurs buteurs de Ligue 1 et que Marseille a vu débarquer une nouvelle concurrence de Premier League sur le dossier. De quoi donner raison à l'ancien joueur de Jura Sud, lequel avait éconduit le Lokomotiv Moscou et le Héllas Vérone cet été...