Stade Rennais : intégration, débuts en C1, Alfred Gomis se confie !
Alfred GomisCredit Photo - Icon Sport
par La rédaction
INTERVIEW

Stade Rennais : intégration, débuts en C1, Alfred Gomis se confie !

Dans un entretien accordé à Ouest-France, Alfred Gomis a évoqué son intégration au Stade Rennais et ses débuts en Ligue des Champions.

Arrivé en fin de mercato, pour remplacer Édouard Mendy (parti à Chelsea), Alfred Gomis a connu un début de saison chamboulée. En quelques semaines, il est passé de la place de lanterne rouge avec Dijon au haut du tableau en Ligue 1 et à la découverte de la Ligue des Champions. Auprès de nos confrères d'Ouest France, Gomis s'est confié sur son adaptation : "Le groupe m’a bien intégré. Même si on n’a pas travaillé longtemps ensemble, j’ai des mécanismes maintenant. Il y a une bonne communication entre nous. Et une bonne attitude du groupe. Il y a des bons mecs. La gestion du club est intelligente. Tout le monde est positif. Le club essaie de mettre les nouveaux joueurs dans de bonnes conditions afin qu’ils soient focalisés sur le terrain."

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Après son but encaissé face à Krasnodar, Gomis était "en colère"

Mardi dernier, Gomis a découvert la Ligue des Champions. À 27 ans, le portier a connu un des plus grands moments de sa carrière : "C’était quelque chose d’historique. C’est quelque chose de spécial. Tous les gamins rêvent d’être sur le terrain et entendre cette musique. Mais une fois que le coup d’envoi est donné, on fait abstraction du contexte."

Puis, Gomis est revenu sur la performance de son équipe, qui a concédé le nul face à Krasnodar (1-1) au Rhoazon Park : "Comme tous les buts. Il faut les analyser. Au début, j’ai été en colère. Ensuite, j’ai commencé à regarder les images avec Olivier (Sorin, l’entraîneur des gardiens). Il m’a donné une autre vision des choses. Parfois, il faut simplement dire « bien joué » à l’adversaire. Dans ce type de compétition, des joueurs sont capables de sortir des performances extraordinaires." 

Avec Séville et Chelsea dans sa poule, le Stade Rennais a manqué l'occasion de prendre plus de points face à l'adversaire le plus faible sur le papier : "Le groupe était déçu, concède Gomis. Pour un premier match de Ligue des champions, on a proposé des choses intéressantes. Surtout devant. On s’est créé pas mal d’occasions. La gestion derrière s’est bien passée. On n’a pas été trop mis en danger. Cela veut dire qu’on a bien fait les choses. On aurait mérité de ramener quelque chose de plus."