PSG, Stade Rennais, OL : les hommages pleuvent pour Christophe Revault
Christophe Revault est décédé à 49 ansCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
DISPARITION

PSG, Stade Rennais, OL : les hommages pleuvent pour Christophe Revault

Décédé jeudi à l’âge de 49 ans, Christophe Revault a suscité l’émoi dans la famille du football français. Les hommages se succèdent.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le bilan de Julien Stéphan en chiffres

Un sacré choc a frappé le football français hier. Christophe Revault est décédé hier à l’âge de 49 ans. L’ancien gardien du PSG et du Stade Rennais a été retrouvé mort à son domicile dans des conditions qui restent à déterminer.

« Je n'en reviens pas. C'est incroyable ce qui arrive, affirme Alain Roche qui l’a connu au PSG. On ne sait même pas ce qu'il a eu. Je l'avais eu il y a à peu près un mois au téléphone et il ne m'avait rien dit d'anormal. Tout allait bien. C'est fou. À Paris, on s'est côtoyé lors de la saison 1997-1998 et cela avait été assez difficile pour lui car il passait juste après Bernard Lama. Il en avait parfois souffert, mais comme c'était un garçon exceptionnel il reprenait vite le dessus. De toute façon, il était tellement gentil, il avait tellement envie d'apprendre, il était tellement bienveillant envers les autres... »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

L'hommage de Juninho

Paul Le Guen, qui a entraîné Revault au Stade Rennais, est sous le choc. « Je suis sous le choc. J’ai joué avec lui et je l’ai entraîné, puis je l’ai retrouvé au Havre. On savait que ces derniers temps il était moins bien mais il était toujours salarié du HAC et on échangeait régulièrement », a-t-il soufflé.

Juninho, qui a souvent eu affaire à lui dans le camp adverse, y est aussi allé de son hommage appuyé sur Twitter : « C’est avec un très grand tristesse, qui j’ai appris le décès de Christophe Revault. Toutes mes pensées vont vers a ça famille et ses proches. »

Pour résumer

Le décès de Christophe Revault (49 ans) a suscité l’émoi dans la famille du football français. Les hommages se succèdent.

Bastien Aubert
Article écrit par Bastien Aubert