RC Lens - Stade Rennais (0-0) : Haise s’incline devant une innovation qui l’a désarçonné
Julien Stéphan (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
COUP TACTIQUE

RC Lens - Stade Rennais (0-0) : Haise s’incline devant une innovation qui l’a désarçonné

Si l’absence de Gaël Kakuta peur expliquer les difficultés du RC Lens samedi face au Stade Rennais, Julien Stéphan a aussi joué son rôle de maître tacticien à plein.

La montagne a accouché d’une souris. C’est le triste résumé qu’on peut faire suite au choc attendu entre le RC Lens et le Stade Rennais hier à Bollaert, entre deux équipes de haut de tableau bien décevantes dans le jeu (0-0). Gaël Kakuta absent, le RC Lens a eu un mal fou à développer du jeu.

« On a manqué de variété et de justesse parfois, a reconnu Haise en évoquant l’absence de Kakuta. Mais il y a une telle maîtrise dans le jeu de Rennes qu’on ne pouvait pas lâcher notre milieu à trois. Et Gaël avait beaucoup enchaîné et se sentait dans le dur. On a eu une discussion le lendemain de Marseille (2-2, mercredi) et on a décidé qu’il était plus sage de le faire couper quelques jours. »

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DU RC LENS

« Ils nous ont bien étudiés, c'est une marque de reconnaissance »

L’entraîneur des Sang et Or ne croit pas si bien dire quand il évoque la maîtrise du SRFC, où Julien Stéphan avait choisi de miser sur un 3-5-2 pour réduire les espaces dans l’entrejeu et y faire jeu égal avec son adversaire. « On avait des absents et cette équipe de Lens a des circuits préférentiels. On voulait les court-circuiter, a-t-il confié. Ça a bien fonctionné. Ça permet d’essayer de créer de la supériorité numérique avec les trois centraux dans la conduite du ballon, ça nous permet d’avoir des joueurs de couloir très haut et deux attaquants proches l’un de l’autre et ça peut ouvrir des possibilités dans la percussion. »

Le RC Lens a été clairement surpris par ce changement tactique, saluée par Haise. « Ils ont bien étudié ce qu’on faisait. C’est une marque de reconnaissance pour nous », a-t-il conclu beau joueur.