Flavien Tait.
Flavien Tait.Credit Photo - Icon Sport
par Tom Bonnard
ANALYSE

Rennes – Vitesse Arnhem : les Tops et les Flops de la qualification bretonne

Ce jeudi, le Stade Rennais recevait l’équipe de Vitesse Arnhem. Les hommes de Bruno Genesio ont concédé le match nul au Roahzon Park (3-3) malgré un Gaëtan Laborde des grands soirs. Une opération aux airs de défaites juste avant le derby breton à Lorient samedi à 15 heures.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le bilan de Julien Stéphan en chiffres

Rennes a craqué en fin de match. Alors qu’il menait trois buts à un sur la pelouse du Roahzon Park ce jeudi, le Stade Rennais s’est finalement fait remonté au score par Vitesse Arnhem (3-3). Grandement inspiré et très discipliné, Gaëtan Laborde s’est pourtant offert un triplé malgré le retour adverse. La fin de soirée aurait pu être amère du côté de Rennes à quelques jours du déplacement à Lorient. L'exploit de Mura contre les Spurs permet toutefois à Rennes, qui ne peut plus être repris, de s'assurer la première place du groupe.

Les Tops :

Gaëtan Laborde : auteur d’un doublé, l’attaquant de 27 ans s’est montré très en vue face à son public. Entreprenant et appliqué, son but en tout début de match lui a visiblement fait du bien au moral. Les automatismes avec Benjamin Bourigeaud et Martin Terrier, également très en jambes, ont bien fonctionné dans le secteur offensif. Malgré quelques imprécisions dans le dernier geste.

Flavien Tait : grand artisan dans la construction du jeu, le milieu de terrain a lui aussi répondu présent. Les contre-attaques, bien qu’elles n’aient pas été d’une grande importance durant la rencontre, ont été proprement menées par le numéro 20 du Stade Rennais. C’est de bon augure pour le choc ce week-end à Lorient.

Les Flops :

Alfred Gomis : face aux offensives des néerlandais, notamment en seconde période, le portier sénégalais n’a pas su défendre ses filets qui ont tremblé à trois reprises. Dernier rempart rennais, Alfred Gomis aurait pu sauver les siens d’une telle remontée allemande, en vain. Quelques remords quant à cette remontée néerlandais malgré des arrêts décisifs en première période.

Warmed Omari : aligné en défense centrale, l’équipe adverse a réussi à trouver plusieurs brèches dans la défense rennaise. Plusieurs fois, l’anticipation et la réactivité de Warmed Omari est discutable. Une performance loin d’être sa meilleure de la saison.

Ils ont été conservés en vue du derby

Dimanche, le Stade Rennais doit relever la tête. C’est pourquoi Bruno Genesio a décidé de conserver plusieurs éléments de son effectif. Autrement, il a fait jouer une partie précise du match à ses joueurs. Flavien Tait a cédé sa place à Lesley Ugochukwu à l’heure de jeu. Le milieu de terrain sera très certainement aligné dans le onze de départ rennais. Tout comme Benjamin Bourigeaud remplacé dans le même temps par Kamaldeen Sulemana ou encore Martin Terrier par Adrien Truffert dans les dix dernières minutes. Reste à voir si les choix de Bruno Genesio lui souriront dimanche au stade du Moustoir. Tous ont été poussés par une rage de vaincre malgré un revirement de situation. Une remise en question est de l’ordre de l’urgence de la part du coach.

Pour résumer

Dimanche, le Stade Rennais doit relever la tête. C’est pourquoi Bruno Genesio a décidé de conserver plusieurs éléments de son effectif. Autrement, il a fait jouer une partie précise du matches à ses joueurs. Flavien Tait a cédé sa place à Lesley Ugochukwu à l’heure de jeu.

Tom Bonnard
Rédacteur
Tom Bonnard