Stade Rennais : les 4 grands perdants de la renaissance rennaise
Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
CHOIX FORTS

Stade Rennais : les 4 grands perdants de la renaissance rennaise

Dans son plan de relance impulsé depuis trois matches, Julien Stéphan a fait certains choix forts au Stade Rennais. Plusieurs joueurs pourraient finir sur le carreau.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : le palmarès des Rouge et Noir

Après une longue période de moins bien, le Stade Rennais s'est relancé sur les trois derniers matches, s'imposant à Nice (1-0) et Lorient (3-0) ainsi qu'à domicile contre l'OM (2-1). Un renouveau qui a eu quelques gagnants comme Clément Grenier, auteur d'un retour spectaculaire dans les plans, mais d'autres grands perdants.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Léa-Siliki – Gboho, victimes sportives

Comme le rapporte L'Equipe, quatre joueurs font notamment les frais du retour en 4-3-3 du Stade Rennais. « Au milieu, James Léa-Siliki a vu son temps de jeu fondre depuis Lens, Stéphan s'étant montré persévérant avec ses deux internationaux français Nzonzi et Camavinga, dont le niveau reste perfectible. Grenier est revenu, Bourigeaud est là et Lé-Siliki est donc en salle d'attente ». Autre joueur en retrait du rebond rennais : Yann Gboho, lequel est victime des retours en grâce de Mbaye Niang et d'Adrien Hunou.

Rugani et Tait, victimes de leur physique défaillant

« Enfin, quand ça marche, ce n'est pas une bonne nouvelle pour les absents. Il ne sera par exemple pas aisé pour Rugani, prêté par la Juve, de se défaire du duo défensif axial Da Silva – Aguerd, ou pour le milieu Flavien Tait de gratter du temps de jeu », conclut L'Equipe. Sans Europe, il y aura moins de matches pour faire tourner également...