Jérémy Doku et Kamaldeen Sulemana
Jérémy Doku et Kamaldeen SulemanaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

Stade Rennais, OGC Nice : un défenseur qui monte craint les attaquants des deux clubs

Le défenseur central du Stade Brestois Brendan Chardonnet a avoué lors d'une interview à Pierre Ménès qu'il n'était à l'aise ni avec les petits gabarits comme ceux du Stade Rennais, ni avec les joueurs roublards comme Andy Delort (OGC Nice).

Zapping But! Football Club FC Barcelone, Stade Rennais : les chiffres de la carrière d'Ousmane Dembélé

Lancé il y a déjà plusieurs années au Stade Brestois, Brendan Chardonnet a pris une nouvelle dimension depuis que Michel Der Zakarian s'est assis sur le banc du SB29. A moins que ce ne soit la maturité, puisqu'il a 26 ans, et l'expérience. En tous les cas, le Breton est très bon depuis le début de la saison. Mais ça ne l'empêche pas de redouter certains attaquants de Ligue 1, comme il l'a expliqué à Pierre Ménès dans une interview.

"Je suis un défenseur à l’ancienne. J’aime bien le contact, le combat, et défendre dans la surface. Mais je sais qu’aujourd’hui, il faut un minimum de technique et de tactique. J’essaye de progresser à ce niveau-là, mais c’est vrai que je me vois plus comme un défenseur rugueux. J’ai plus de mal à jouer contre les attaquants petits, vifs et qui dribblent. Des joueurs comme Doku, Sulemana ou Moses Simon de Nantes. Quand ces joueurs-là prennent de la vitesse, c’est vraiment difficile. Il y a aussi Andy Delort qui est vraiment chiant à jouer.”

Chardonnet redoute les attaquants de Rennes et Nice

Dans une interview à Pierre Ménès, le défenseur central du Stade Brestois Brendan Chardonnet a expliqué qu'il n'appréciait pas les attaquants au profil rapide comme ceux du Stade Rennais ou les joueurs de combat comme Andey Delort à Nice.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet