Stade Rennais : Stéphan et Nzonzi veulent regarder Chelsea droit dans les yeux
Julien Stéphan et Steven NzonziCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PAS DE COMPLEXE

Stade Rennais : Stéphan et Nzonzi veulent regarder Chelsea droit dans les yeux

L'entraîneur du Stade Rennais, Julien Stéphan, et son milieu de terrain Steven Nzonzi avant le choc sur la pelouse de Chelsea demain.

Ce mardi soir, Julien Stéphan et Steven Nzonzi étaient présents en conférence de presse, à 24h d'affronter Chelsea pour le compte de la 3e journée du tour de poules de la Champions League. Après un nul contre Krasnodar (1-1) et une défaite à Séville (0-1), les Rouge et Noir n'ont plus le droit à l'erreur face à Chelsea. Et pour cela, ils devront regarder leurs adversaires droit dans les yeux. C'est le message qu'ont fait passer l'entraîneur et le milieu du SRFC.

VOIR AUSSI TOUTE L'ACTUALITE DU STADE RENNAIS

Nzonzi : "Ce serait bien de se lâcher"

"Il nous faudra réussir à mieux conserver le ballon sur nos temps de possession, prendre de l’oxygène et nous créé des occasions, a expliqué Stéphan. Nous devons absolument réussir à élever notre niveau de jeu par rapport à la semaine passée, augmenter notre intensité et créer du doute chez l’adversaire. Chelsea n’est pas qu’une équipe aimant avoir le ballon, elle excelle aussi dans la transition et la projection. Timo Werner utilise excellement la profondeur, avec des déplacements d’une grande qualité, Kai Havertz est capable de remonter le ballon seul sur 40 mètres tout comme Hakim Ziyech. Ce sont trois exemples de la richesse d’un effectif qui fait partie, à mes yeux, des favoris à la victoire finale dans cette compétition. Ils ont investi 250 M€ et possèdent un très gros effectif. Nous allons essayer d’exister et de créer du doute chez l’adversaire."

En écho, Nzonzi a déclaré : "Ils ont évidemment un très bel effectif, avec de grosses individualités mais nous avons aussi de très bons joueurs. A nous de les gêner, de jouer notre jeu et d’y aller sans complexe. Il faudra prendre du plaisir, être pleinement concentrés et augmenter notre niveau de jeu. Ce serait bien de se lâcher et de jouer avec le moins de pression possible. Tous les matches aujourd’hui, notamment avec ces stades vides, sont difficiles mais à nous de faire qu’il le soit aussi pour eux".