Stade Rennais : le couac face à l'ASSE, la crise, le Mercato, Stéphan... Florian Maurice se lâche !
Florian MauriceCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
VERITES

Stade Rennais : le couac face à l'ASSE, la crise, le Mercato, Stéphan... Florian Maurice se lâche !

Dans un entretien à Ouest-France ce vendredi, le directeur sportif du Stade Rennais Florian Maurice a évoqué l'actualité de son club. Morceaux choisis.

Zapping But! Football Club Stade Rennais : top 10 des transferts les plus chers

Sur le match raté face à l'ASSE

« Je ne suis pas content de la situation. La prestation contre Saint-Étienne ne me convient pas. Ce match est très loin de ce qu’on peut espérer de notre équipe qui a montré par le passé beaucoup de belles choses. J’ai exprimé mon mécontentement à travers des mots qui ont été durs mais sensés. Le président a aussi pris la parole à la fin du match pour exprimer notre mécontentement. Je suis derrière l’équipe, mais quand il faut taper du poing sur la table, on est capable de le faire. La porte du vestiaire du stade en a pris un petit coup dimanche. Ça fait partie aussi de mes prérogatives quand ça ne va pas ».

Sur les raisons de cette crise

Je n’ai pas le sentiment que des joueurs lâchent, quelle que soit leur condition contractuelle. Depuis dimanche, je discute de manière individuelle avec les joueurs pour essayer de trouver comment on a pu arriver à ce genre de prestation. Il faut à la fois écouter et essayer de trouver des leviers pour les remotiver, s’ils ont besoin d’être remotivés (…) S’il y a des objectifs qu’on n’a pas remplis, on est encore dans les clous pour se qualifier en Coupe d’Europe et c’est là-dessus qu’il faut tendre ».

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Les critiques contre son Mercato

« Je suis pointé du doigt depuis que je fais ce métier. Ce ne sont pas des critiques qui me touchent. On jugera le mercato en fin de saison, ou peut-être dans deux ans. Je suis critiqué par rapport à mon mode recrutement depuis des années. Aujourd’hui, ces mêmes personnes félicitent mon ancien club de Lyon et ses joueurs. Sauf que j’ai fait le mercato à 98 % ».

Sur l'absence de Mercato hivernal

« Il n’y avait pas d’idée de faire évoluer l’équipe au mercato d’hiver. Pour nous le mercato était fait sur l’été. On était parti avec l’idée de continuer avec cet effectif-là jusqu’au bout, sans réajustement sur le plan offensif. Il y a eu des ajustements parce que Rugani est parti, Rutter aussi. Certes, il nous manque peut-être ce profil-là, on verra ça la saison prochaine ».

Sur l'avenir de Julien Stéphan

« Je travaille très sereinement avec Julien et Nicolas Holveck. On travaille très sereinement. Chacun est à sa place dans le club. Je suis très content du travail qu’on fait. Notre entente est très bonne. Je partage son bureau et j’espère le partager longtemps avec lui. Mais est-ce qu’il y a quoi que ce soit qui laisse à penser que Julien Stéphan ne soit pas là l’année prochaine ? »

Sur l'avenir de Damien Da Silva (fin de contrat au 30 juin)

« Il a une proposition entre les mains pour une prolongation de plusieurs années. On discute toujours avec lui et ses agents. Notre souhait est simple, c’est qu’il continue avec nous. Il est là jusqu’au mois de juin. Ce serait évidemment idéal de trouver une solution rapidement mais il faut être deux pour signer un contrat. Nous, on attend une réponse, on espère qu’elle sera positive ».