Stade Rennais - Mercato : Mediapro a creusé un trou abyssal, un départ accéléré cet hiver ?
Nicolas Holveck (Stade Rennais)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CIBLE TROUVÉE

Stade Rennais - Mercato : Mediapro a creusé un trou abyssal, un départ accéléré cet hiver ?

Le président du Stade Rennais Nicolas Holveck a fait savoir que les pertes dues à la crise sanitaire s’élèveraient à 40 millions d’euros en fin de saison. Le mercato pourrait-il être impacté ?

Zapping But! Football Club Stade Rennais : la rétrospective de l'année 2020 des Bretons

Les pertes des clubs français en rapport avec la crise sanitaire sont colossales. Ajoutez à cela le retrait de Mediapro concernant le jackpot annoncé des droits TV et vous obtiendrez tous les ingrédients nécessaires à une récession. Grâce au soutien financier de la famille Pinault, le Stade Rennais passera entre les gouttes d’un dénouement aussi brutal. Cela n’empêche pas le club breton de chiffrer un manque à gagner abyssal.

Le Stade Rennais envisageait 50 M€ de droits TV

Grâce au soutien financier de la famille Pinault, le Stade Rennais passera sans doute entre les gouttes d’un dénouement aussi brutal. Cela n’empêche pas le club breton de chiffres ses pertes. « On envisageait 50 millions d'euros de droits TV pour le Stade Rennais. On va peut-être en toucher la moitié, qui s'ajoutent aux 15 millions précédents. Au total, 25 plus 15 millions d'euros ça fait 40 millions d'euros, ce peut être l'ordre de grandeur des pertes du Stade Rennais cette saison », a estimé Nicolas Holveck au micro de France Bleu.

 

Dalbert reste attentif à des portes de sortie

Devant ce panorama inquiétant, le président du Stade Rennais va-t-il être contraint de dégraisser au mercato ? « La chance qu'on a, c'est qu'on part sur des bases saines à Rennes : le club n'est pas endetté du tout, de par notre actionnariat. Ces pertes devront forcément être comblées, ça c'est une évidence, a-t-il poursuivi. Après, est-ce qu'on devra les combler sur un an ou sur plusieurs années ? On en discute avec l'actionnaire. Mais c'est certain que l'ensemble du football français va être impacté de façon incroyable parce qu'en plus de la crise du Covid, que vivent aussi les autres championnats, nous on a la problématique Mediapro. »

Selon L’Équipe, un départ pourrait s’accélérer de lui-même : Dalbert. « Un départ en janvier n’est pas à exclure, peut-on lire dans le quotidien sportif. Deux clubs se sont déjà manifestés, sans qu’il y soit sensible. Mais il semble à l’écoute d’une opportunité intéressante pour jouer davantage. »