Stade Rennais - Mercato : pourquoi le dossier Godin a capoté
Diego GodinCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
TRANSFERTS

Stade Rennais - Mercato : pourquoi le dossier Godin a capoté

Si l'expérimenté défenseur uruguayen Diego Godin n'a pas signé au Stade Rennais, c'est uniquement pour des raisons fiscales. Il aurait en effet dû rembourser une somme énorme à l'Etat italien en quittant l'Inter Milan et le Calcio.

Auteur d'un recrutement très judicieux, le Stade Rennais aurait pu frapper un grand coup s'il était parvenu à attirer Diego Godin. Le célèbre défenseur uruguayen de 34 ans, qui a fait les beaux jours de l'Atlético Madrid pendant presqu'une décennie (2000-09), veut en effet quitter l'Inter Milan, où il est arrivé l'été dernier et avec qui ça ne s'est pas très bien passé.

Comme le révèle Ouest France, Godin a bien été en contacts avec le Stade Rennais. Il a même eu Julien Stéphan au téléphone et le courant serait bien passé entre les deux hommes. Convaincu par sa femme de venir vivre en France, intéressé par la possibilité de disputer la Champions League, Godin était même prêt à consentir à une importante baisse de salaire pour devenir Rouge et Noir.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Un chèque de 7 M€ à signer

Mais en quittant l'Italie au bout d'une seule saison, Godin aurait été contraint de reverser à l'Etat transalpin les avantages fiscaux dont il a bénéficié. Et cela se serait tout de même élevé à 7 M€. En effet, afin de redonner du lustre à la Serie A, le gouvernement italien a mis en place une exonération au niveau des impôts. C'est ce qui a permis à la Juventus Turin de s'offrir Cristiano Ronaldo en 2018. Mais les joueurs recrutés doivent rester au moins deux ans. Pas chaud à l'idée de signer un gros chèque, Diego Godin s'apprête donc bien à quitter l'Inter Milan mais pour Cagliari…