Stade Rennais – Mercato : Stéphan livre ses vérités sur les cas Mendy et Mbaye Niang
Julien StéphanCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
TRANSFERTS

Stade Rennais – Mercato : Stéphan livre ses vérités sur les cas Mendy et Mbaye Niang

Julien Stéphan, l'entraîneur du Stade Rennais, a évoqué en conférence de presse ce vendredi les cas Edouard Mendy et Mbaye Niang.

Plutôt habitué à faire la Une pour ses recrues potentielles, le Stade Rennais doit gérer ces derniers jours quelques questions au sujet de deux joueurs importants : Edouard Mendy et Mbaye Niang. Ce d'autant plus que les deux hommes n'étaient pas présents à l'entraînement collectif ce vendredi. Mais dans des propos relayés par l'Equipe, Julien Stéphan a tenu à désamorcer les choses, annonçant des « petits pépins physiques ».

Pour son gardien de but, une pause de 48h est évoquée par le coach qui assure par ailleurs que même si des discussions avec Chelsea existent Edouard Mendy « est toujours très concerné dans le groupe en tout cas ».

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DU STADE RENNAIS

Une bonne relation avec Niang

Le coach rennais se montre néanmoins fataliste sur l'avenir. « Il peut avoir une possibilité aussi exceptionnelle pour lui, pour l'évolution de sa carrière, et ça, humainement, il faut l'entendre. Voilà, c'est un peu triste de le dire, mais il faut l'entendre, quand il y a des clubs aussi huppés qui viennent solliciter vos joueurs, ce n'est pas simple pour nous, mais c'est aussi la réalité. Pour l'instant, il faut laisser le temps de la négociation », conclut Julien Stéphan.

Quant à Mbaye Niang, le coach rennais évoque aussi « un petit souci physique ». Tout en assurant que la relation avec son attaquant est bonne. « On a discuté le plus naturellement possible en tout début de semaine pour échanger par rapport à ce qui s'était passé la veille de Benfica. Contrairement à ce qu'on peut dire, avec M'Baye, on a de très bonnes relations et on discute en toute franchise. Donc, on a aplani complètement la situation, ensuite il a un petit souci, ça risque d'être juste pour dimanche (à Nîmes), mais pas de souci pour les jours et semaines qui arrivent », a assuré Stéphan.