ASSE : les 3 ingrédients qui ont permis aux Verts de s’imposer à Caen (0-1)

Bousculée par moments par le SM Caen, l’ASSE a finalement réussi à s’imposer grâce à Romain Hamouma (0-1). Les Verts ont pu compter sur trois éléments-clés.

La patience

Si l’ASSE a dominé la première période, elle a aussi été bousculée par la suite, Ivan Santini se procurant plusieurs occasions franches, dont une tête qui a fracassé le poteau gauche de Stéphane Ruffier. Malgré tout, les Verts, sûrs de leur (nouvelle) force, ont laissé passer l’orage pour piquer les Normands en contre. Sans se précipiter.

Une verticalité au bon moment

L’entrejeu stéphanois a trouvé du muscle sur sa route à D’Ornano et a dû reculer d’un cran au fur et à mesure que la rencontre se passait. Malgré tout, le jeu des Verts vers l’avant a pu être déroulé, comme en atteste l’ouverture parfaite de Jonathan Bamba pour le but d’Hamouma. C’est avec cette verticalité que les Verts semblent les plus dangereux, même si leur manière d’étirer le bloc adverse sur la largeur doit aussi être creusée.

Un tueur dans la zone de vérité

Dans les statistiques, le réalisme de l’ASSE est frappant. Si la possession a été en faveur des Verts, les occasions n’ont pas été légion mais les leur ont été plus tranchantes que celles des Caennais (5 tirs cadrés) : seulement 4 tirs cadrés côté ASSE mais un but, oeuvre de l’impeccable Romain Hamouma. L’attaquant stéphanois a ajusté Rémy Vercoutre entre les jambes d’un subtil extérieur du droit (0-1, 67e). Le geste parfait, au contraire de Santini.

JP