ESTAC – Girondins (0-1) : le grand « ouf » de soulagement de Gourvennec

En s’imposant 1-0 à Troyes, Jocelyn Gourvennec a sauvé sa tête aux Girondins de Bordeaux…

Ce samedi soir, Jocelyn Gourvennec jouait gros à Troyes. Autant dire que la victoire aux forceps des Girondins de Bordeaux (1-0), lui a enlevé une belle épine du pied. A l’issue de la rencontre, le coach aquitain reconnaît que ce succès est « bienvenue » vu le contexte :

«La victoire est bienvenue. C’était important après la défaite en Coupe de France de bien redémarrer le championnat. On a montré de la solidité, de la qualité parfois, de la solidarité et de l’abnégation pour conserver le score. Quand les choses ne vont pas comme on veut, il faut être plus hermétique. Les faits de jeu ont été favorables. Le penalty arrêté par Benoit (Costil) ça a fait du bien. Ça nous a remis dans le match. On a marqué dans la foulée et on a bien géré la fin de match. On n’a pas tout bien fait mais on a joué avec notre tête. C’est une belle victoire car Troyes est une équipe de qualité, très bien organisée. »

Concernant le coup de sang des supporters et l’incendie d’une banderole en tribune visiteurs, Jocelyn Gourvennec n’a pas voulu épiloguer : « Ce sont les bons résultats qui vont apaiser les choses. On est content. Il n’y a pas de petite victoire. Maintenant, on ne peut pas se permettre de ne pas enchaîner. Caen va arriver très vite (mardi) et il faudra reconquérir notre public.»

Arnaud Carond