Girondins : Christophe Dugarry voit venir le spectre de la L2

Toujours aussi passionné quand il évoque son club formateur, Christophe Dugarry craint que la L2 soit au bout du chemin pour les Girondins de Bordeaux.

Le recrutement de Paul Baysse ne rassure a priori pas Christophe Dugarry. Le champion du monde 98, formé aux Girondins de Bordeaux, a toujours en travers de la gorge l’humiliation vécue face à Granville le week-end dernier (1-2 a.p.) en Coupe de France et il a très peur que le jeu de massacre ne finisse par envoyer le FCGB en L2…

“A force de tourner autour du précipice, tu finis par y tomber

“En tant qu’ancien joueur qui a le cœur girondin – sans parler de ‘supporter’ – j’ai déjà pris mes responsabilités en disant ce que je pensais, depuis des années, sur ce qui ne va pas dans ce club. Après, des gens sont en place : joueurs, entraîneurs, dirigeants, actionnaire, donc c’est à eux d’agir. Et je ne cache pas que j’en ai marre de toujours devoir monter au créneau. Nicolas de Tavernost a déjà répondu qu’il n’avait pas besoin de mes critiques mais de mes encouragements, sauf que je ne suis pas un supporter présent pour encourager le club mais un observateur et un ancien joueur là pour dire ce que je pense.”

“Et plus je le dis moins ça évolue et plus ça empire, alors que je ne voudrais que voir les choses aller mieux ; mais chacun fait ce qu’il veut… Vu leur effectif, ils peuvent encore enchaîner quelques bons résultats et remonter, comme Nice, pour finir au milieu du classement. Mais s’ils le font, ça n’enlèvera rien au travail qui est mal fait depuis trop de temps, et on y reviendra encore à l’avenir si ça ne s’améliore pas enfin ! Car à force de tourner autour du précipice, tu finis par y tomber, et c’est arrivé à d’autres grands clubs français avant les Girondins.”

R.N.