Girondins : les trois satisfactions d’une victoire qui permet de rêver d’Europe (3-1)

Les Girondins de Bordeaux, sur la pelouse de Montpellier, ont obtenu une belle victoire qui leur permet même de rêver d’Europe.

Kamano continue sur sa lancée

Si les Girondins de Bordeaux viennent d’enchaîner deux victoires en deux rencontres, ils le doivent pour beaucoup à François Kamano. Double buteur la semaine dernière contre le LOSC, l’attaquant guinéen s’est de nouveau distingué avec un but face aux Montpelliérains. Les Bordelais, faute de bénéficier d’un grand Malcom, peuvent au moins se satisfaire d’avoir un élément offensif régulier et déstabilisant pour les défenses adverses.

Des recrues hivernales qui se réveillent

Après quelques matchs prometteurs qui avaient permis aux Girondins de se relever au début de l’année 2018, les recrues hivernales s’étaient globalement montrées décevantes ces dernières semaines dans leur impact sur le jeu bordelais. Ce dimanche, force est de constater que deux d’entre eux ont su être décisif. Martin Braithwaite a débloqué le compteur tôt dans le match avant que Meîté ne donne un peu plus de marge avec le troisième but girondin.

Costil, une prestation quasi-parfaite

Oui, Benoit Costil s’est incliné une fois face à Skhiri, mais c’est un détail comparé au match global réalisé par le gardien international. Le portier girondins a sorti plusieurs parades importantes tout au long du match, mais c’est surtout son penalty détourné dans les arrêts de jeu qui s’est avéré déterminant. Avec des Montpelliérains revenus à 3-2 et quatre minutes d’arrêts de jeu à disputer, les derniers instants du match auraient pu être très étouffants…

Julien Pédebos