Girondins : Stéphane Martin valide un choix très contesté de Gourvennec

Aux yeux de Stéphane Martin, le président de Bordeaux, Jocelyn Gourvennec a raison d’aligner Nicolas De Préville au poste d’avant-centre.

Ce sont moins ses qualités que son positionnement qui font débat depuis son arrivée à Bordeaux : Nicolas De Préville est-il vraiment taillé pour jouer avant-centre, lui qui n’a toujours pas inscrit le moindre but sous le maillot des Girondins ? Prenant le contre-pied de nombreux analystes, le président bordelais Stéphane Martin a estimé que oui au micro de Gold FM.

« Beaucoup d’équipes jouent avec ce type de numéro 9 »

D’après le dirigeant, Jocelyn Gourvennec a donc raison de persévérer avec le joueur de 26 ans, arrivé en provenance du LOSC en toute fin de mercato. Les propos de Stéphane Martin sont relayés par le site Girondins4ever.

« Le bilan n’est pas positif, c’est clair. Mais on ne peut pas reprocher au club de recruter un numéro 9. C’est un gros recrutement, un gros transfert du club, et au moment où on l’a fait, la majorité des analystes et supporters étaient contents. Lui-même est le premier déçu. C’est un joueur extrêmement sérieux, pro, qui fait tout pour inverser la tendance. Aucun but en trois mois, c’est une énorme déception pour lui aussi. Il faut être patient. (…) C’est un profil de numéro 9 qui participe au jeu, vivant. Il y a beaucoup d’équipes qui jouent avec ce type de numéro 9, beaucoup de clubs, notamment en Espagne, qui jouent avec ce profil et qui performent bien. »

On devrait donc revoir De Préville sur le front de l’attaque du FCGB, peut-être dès dimanche contre l’OM (13e journée de Ligue 1).

Sylvain Opair