Girondins : Triaud voit du mieux chez Ménez mais ne s’enflamme pas

Plus convaincant ces derniers temps, Jérémy Ménez semble sur la voie de la rédemption. Son président rappelle toutefois que l’attaquant ne peut pas tout faire.

Nommé dans notre équipe-type des flops de la première partie de saison, Jérémy Ménez affiche depuis quelques rencontres un niveau de jeu en hausse. Son but face à Rennes (1-1) il y a une semaine en atteste. De quoi redonner espoir à Jean-Louis Triaud, le président des Girondins de Bordeaux, qui déplorait à mi-saison un certain manque d’implication de l’attaquant tricolore. Le dirigeant Marine et Blanc rappelle toutefois dans L’Équipe, ce vendredi, qu’il ne faut pas trop en demander non plus au joueur de 29 ans.

« Quand je parle de Ménez, je ne remets pas son talent ou ses qualités en cause. J’ai souligné des petits travers à corriger. Ce sont des choses qu’il peut améliorer facilement, il en est conscient. Sur ce plan-là, je le trouve en progrès. J’espère que ça va durer. (…) On peut toujours faire mieux, mais c’est l’un des rares qui voit le jeu, qui est capable d’avoir cette justesse dans son jeu de passes. Maintenant, si vous vous attendez à ce qu’il nous fasse gagner juste parce qu’on lui donne le ballon, vous faites fausse route. Ça, ça n’existe pas. »

Préservé mardi à Caen (victoire 4-0), Ménez devrait effectuer son retour comme titulaire ce soir face au PSG, son ancien club, en match avancé de la 25e journée de Ligue 1

Sylvain Opair