OM – PSG : les Marseillais ont des raisons de s’inquiéter avant le Classique selon Ménès

Sans briller, le Paris Saint-Germain a assommé Anderlecht (4-0). Pour Pierre Ménès, l’OM a des raisons de s’inquiéter dimanche…

Si le Paris Saint-Germain s’est imposé 4-0 à Anderlecht, tout ne fut pas parfait. Sur son blog, Pierre Ménès a même expliqué ne « pas être plus enthousiaste que cela » après la prestation francilienne. Malgré tout, à quelques jours du Classique, le chroniqueur du CFC redoute la punition pour l’Olympique de Marseille au Vélodrome.

Ce ne sera pas le meilleur match de la semaine pour le PSG, selon Ménès

« Sans écraser son adversaire ni éclabousser le match de sa classe, le PSG l’a donc emporté 4-0 à l’extérieur. Cela fait 12 buts inscrits et aucun encaissé en trois matchs dans cette campagne de Ligue des Champions. Des chiffres impressionnants et qui confirment que Paris est capable de gagner largement sans faire un grand match. Et puis, il faut aussi dire que ce match à Anderlecht n’était pas le match le plus important de la semaine pour les Franciliens, dont je suis persuadé qu’ils seront beaucoup plus concernés dimanche soir au Vélodrome », écrit Pierre Ménès, qui a également profité de son billet pour s’offrir un coup de gueule sur le cas Kylian Mbappé :

Mbappé, la fausse crise de confiance

« Ces derniers jours, j’ai lu des trucs hallucinants, du style « Mbappé, la mauvaise passe »… Il fait passe décisive à Dijon, but et passe décisive à Bruxelles et son bilan en LdC avec Paris, c’est 2 buts et 3 passes dé en 3 matchs… Que son potentiel soit immense, c’est un fait entendu. Mais en aucun cas une raison pour exiger de lui qu’il réussisse tout et lui tomber dessus dès qu’il rate une occase ou une passe. Ce n’est pas parce que c’est un crack qu’on doit être dans la « surexigence » avec lui. Il arrive aussi à Messi, Ronaldo et Neymar de rater des contrôles ou des frappes. Alors des « mauvaises passes » comme celle-là, je lui en souhaite encore beaucoup. »

Arnaud Carond