ASSE : le club et la municipalité détaillent l’accord pour Geoffroy-Guichard

Geoffroy-Guichard appartient toujours aux collectivités mais l’ASSE en sera le locataire privilégié pendant 12 ans. Voilà l’accord trouvé par les deux camps.

Les négociations traînaient depuis plusieurs mois. Elles ont enfin abouti. Non, l’ASSE ne va pas devenir propriétaire de Geoffroy-Guichard. Mais le club stéphanois va s’acquitter d’un loyer afin d’en jouir pleinement pendant douze ans. Gaël Perdriau, le maire de Saint-Étienne, a livré à l’instant, en conférence de presse, les détails de cet accord.

« L’ASSE en aura la pleine jouissance mais le stade demeure la propriété collective du territoire. L’ASSE souhaitait disposer du stade au quotidien, ce que je comprends pour offrir des prestations supplémentaires aux partenaires. J’ai souhaité donner satisfaction au club et le stade Geoffroy-Guichard sera donc mis à disposition toute l’année aux Verts. Cet accord aura une durée de 12 ans. Il permet à l’ASSE de construire de nouvelles offres pour conclure de nouveaux partenariats. »

L’ASSE locataire de Geoffroy-Guichard pendant 12 ans

La municipalité se chargera de renouveler les équipements et pourra disposer de l’enceinte pour des événements ponctuels.

« Nous avons pris la décision de renouveler l’ensemble du système de vidéo-protection du stade et changer la sonorisation qui était défaillante pour que les familles qui viennent au stade, puissent passer un bon moment. (…) Saint-Étienne souhaite être candidat à des événements nationaux ou internationaux. La métropole aura la possibilité d’utiliser le stade pour ces événements. Le but est de faire connaitre notre territoire. »

Le tarif des places restera accessible

Également présent, le président de l’ASSE Roland Romeyer a pour sa part assuré que le loyer versé par l’ASSE pour disposer de Geoffroy-Guichard à sa guise ne ferait pas augmenter le tarif des billets pour les supporters.

« Je remercie Gaël Perdriau et la collectivité pour cet accord que nous allons signer. Nous avons trouvé un bon compromis dans l’intérêt commun. Depuis un an, toutes les options avaient été envisagées. Notre accord porte sur une location longue durée. Nous nous engageons sur 12 ans avec un loyer modéré. Le montant du loyer permet à l’ASSE de continuer à proposer des tarifs adaptés aux moyens de nos supporters. À partir du moment où nous n’avons pas vocation à nous occuper de l’entretien, cet accord permet de travailler dans de bonnes conditions, surtout sur l’accueil des supporters et partenaires. »

De quoi permettre aux club stéphanois d’augmenter ses recettes billetterie, but avoué de la manoeuvre.

Sylvain Opair

Propos recueillis sur le compte Twitter officiel de l’ASSE.