ASSE : la lumière des Verts vient du centre de formation

Le directeur du centre de formation de l’ASSE Bernard David dresse un bilan très positif de la saison qui se termine et il évoque l’avenir global. Entretien.

Quel bilan faites-vous de cette saison 2016-17 ?

La saison n’est pas encore terminée mais on a eu de bons résultats chez les jeunes. Pour la quatrième année en cinq ans, on finit en tête en U17 Nationaux. On va jouer un quart de finale de phase finale dimanche à Monaco. On a été sur notre lancée de la saison passée, quand les U17 étaient allés en demi-finales du championnat de France et les U19 en finale. Quand j’entends qu’on nous dénigre souvent, qu’on est loin du niveau de Lyon… Cette saison, on finit devant l’OL en U17 et, en U19, l’OL a arraché son maintien à la dernière journée. En U16, on a finit 1ers aussi, loin devant les Lyonnais. Je suis très content de notre saison.

Combien l’ASSE compte-elle d’internationaux ?

Nous avons une douzaine de joueurs appelés régulièrement. Pierre-Gabriel va faire la Coupe du monde U20, comme Saint-Maximin qui a été formé chez nous. On a Crémillieux qui a fait l’Euro U17 en Croatie. Bajic, Saliba et Moueffeck sont en équipe de France U16. Nordin, Abi, Ghezali, Souci, Nadé, Maisonnial sont tous internationaux, sans compter les Africains : Rocha Santos, Maïga qui est capitaine des Espoirs ivoiriens, Bangoura qui est à la CAN U20 avec la Guinée.

La CFA2 a bien fini après une première partie de saison difficile…

Oui. On a encore l’espoir de monter. On verra comment ça va se passer ce week-end mais si ça veut sourire… La satisfaction, c’est d’avoir des joueurs à fort potentiel dans chaque catégorie. Toutes les équipes ont eu de bons résultats alors que notre politique, c’est de jouer très jeune. En U19, Julien (ndlr : Sablé) a joué avec six U17 toute l’année. On est avant tout là pour former et en surclassant les jeunes, on les fait grandir plus vite.

Laurent Hess, à Saint-Étienne