ASSE : les 5 FLOPS du mois de novembre chez les Verts

Alors que son début de saison avait été plutôt prometteur, l’ASSE a subitement basculé dans le tragique en novembre. Retour sur ce très vilain quatrième mois de compétition en cinq flops.

Le derby
Le 5 novembre a été LE grand tournant de la saison de l’ASSE, quoi qu’il arrive par la suite. En concédant la plus lourde défaite de son histoire à Geoffroy-Guichard dans un derby (0-5), le club a plongé dans la crise. Oscar Garcia s’en est allé, Julien Sablé a été intronisé, Jean-Louis Gasset est arrivé pour l’épauler. Mais un mois plus tard, l’ASSE ne s’est toujours pas relevée de cette déroute. Et une fracture est apparue avec ses supporters.

Romain Hamouma
Difficile de ne pas évoquer le cas de Romain Hamouma parmi les flops de ce mois de novembre. L’ancien Caennais, qui s’était fait remarquer en octobre par ses déclarations suspectes à l’encontre d’Oscar Garcia, n’a joué que quelques minutes contre Lyon. Mais son corner, sur lequel il s’est claqué, restera dans l’histoire des derbys. Un invraisemblable raté, qui a échoué dans les pieds de Nabil Fakir et a débouché sur l’ouverture du score de Memphis Depay. Avec les conséquences que l’on sait. “Un corner comme ça, je n’avais jamais vu ça de ma vie”, avait commenté Roland Romeyer après la débâcle. Hallucinant !

Oscar Garcia qui s’en va
On pouvait se douter que le derby aurait des répercussions et on savait qu’Oscar Garcia était agacé par certains dysfonctionnements au sein du club mais de là à imaginer qu’il claquerait la porte après seulement trois mois de compétition… C’est pourtant ce qu’il s’est passé. Trois jours avant un déplacement à Lille, le Catalan est retourné chez lui, à Barcelone, sans demander d’indemnités, cinq mois après son arrivée. Un départ qui a mis le club dans l’embarras. Et qui a fait désordre. L’ASSE n’avait pas besoin de ça après la claque du derby… Un coup dur qui n’a fait que discréditer un peu plus les dirigeants.

Les débuts de Julien Sablé
A la demande de Roland Romeyer, Julien Sablé a accepté d’aller au feu pour prendre la relève d’Oscar Garcia. Mais ses débuts sur le banc se sont révélés très difficiles, avec deux défaites à Lille (1-3) et à Bordeaux (0-3) et un nul contre Strasbourg (2-2). Un point sur neuf, sept buts encaissés, trois marqués et des lacunes dans tous les secteurs : “Juju”, épaulé par Jean-Louis Gasset depuis le match face à Strasbourg, a pu mesurer l’ampleur de la tâche. Quant à la direction, elle a encore perdu du crédit dans ce choix car l’ancien capitaine des Verts n’a pas encore passé le DEPF, ce qui obligera le club à payer 25.000 € d’amende à chaque match s’il est maintenu à son poste de numéro un.

Florentin Pogba
Florentin Pogba a vécu un retour à la compétition très agité, après être resté plus de trois mois sur le flanc à cause d’une blessure à une cheville. Entré en jeu contre Lyon, le Guinéen s’est fait remarquer en critiquant Oscar Garcia pendant l’interruption de la partie, puis en s’affichant en train de danser avec ses frères dans une vidéo quelques jours après la déroute. En difficulté à Lille, il a ensuite provoqué un penalty contre Strasbourg en ceinturant Bakary Koné, alors que l’ASSE menait 2-1. Et à Bordeaux, il s’est blessé après s’être fait enrhumer par Alexandre Mendy sur l’ouverture du score girondine. L’un des symboles d’une ASSE complètement à côté de la plaque tout au long du mois de novembre.