ASSE : les Verts foncent tout droit vers l’Europe !

En réussite lors de leur victoire à Strasbourg (1-0), les Verts accueillent Troyes, ce dimanche, avec l’objectif de poursuivre leur folle remontée au classement et de se rapprocher encore un peu plus de la Ligue Europa.

Contrairement à la semaine précédente, quand il s’était dit fier d’eux après le match nul contre Paris (1-1), Jean-Louis Gasset n’a pas félicité ses joueurs après leur victoire à Strasbourg (1-0). L’entraîneur stéphanois n’a pas apprécié la prestation de son équipe à la Meinau, et on peut le comprendre puisque celle-ci a livré en Alsace un match particulièrement indigeste, son plus mauvais match de ces trois derniers mois. Mathieu Debuchy, encore lui, a marqué sur l’unique tir cadré stéphanois de la partie, alors que les Strasbourgeois avaient dominé les débats tout au long des 90 minutes. Un hold up en bonne et due forme. « Il ne faut retenir que les 3 points », a commenté Yann M’Vila. Pour une fois, le n°6 n’a pas été bon, Ole Selnaes et Rémy Cabella non plus. Les Verts ont été mangés au milieu et ils ont été défaillants dans tous les compartiments du jeu et ils s’en sont remis à un Stéphane Ruffier des grands soirs. Dernier rempart d’une défense remaniée en l’absence de Loïc Perrin et de Gabriel Silva, le Basque a multiplié les arrêts pour préserver ses cages inviolées, avant que Debuchy n’inscrive son 4e but en 11 matches depuis son arrivée. Comme Neven Subotic, l’ancien Gunner est toujours invaincu sous le maillot vert.

Selnaes suspendu

Lors des 11 derniers matches, l’ASSE a enchaîné 6 victoires et 5 matches nuls. Un vrai parcours d’européens. Seuls Paris, Monaco et Marseille ont fait mieux depuis le début de l’année. Mieux : grâce à sa toute petite victoire à Strasbourg, l’ASSE a fait une grosse opération dans la course à la Ligue Europa puisqu’aucun de ses concurrents directs ne l’a emporté, Rennes et Montpellier chutant même à domicile face à Metz (1-2) et Bordeaux (1-3). Tombés à la 16e place fin décembre, les Verts sont remontés à la 8e place et ils n’ont plus qu’une longueur de retard sur le 5e, le Stade Rennais. A 5 journées de la fin, une qualification européenne est redevenu l’objectif du club, à l’heure de recevoir le 19, Troyes, dimanche à Geoffroy-Guichard. Battus par Marseille (2-3) après avoir mené deux fois au score, les Troyens sont dans le dur. Ils affichent le pire bilan de toute la L1 depuis le début des matches retours avec seulement 8 points de pris en 14 matches. Avec au programme un Nantes-Rennes et un Nice-Montpellier, le rêve européen pourrait prendre encore un peu plus forme pour les Verts avant de se déplacer à Montpellier vendredi prochain. Mais pour battre Troyes et prolonger leur superbe série, il va sans dire qu’il leur faudra être bien meilleurs qu’à Strasbourg. Il leur sera de toute façon difficile d’être plus mauvais. Si Selnaes sera suspendu face à l’ESTAC, Perrin et Silva devraient être en mesure de faire leurs retours. Et il y a de grandes chances pour que Gasset aligne Jonathan Bamba d’entrée, cette fois, après l’avoir laissé sur le banc au coup d’envoi à la Meinau.

Laurent Hess