ASSE – L’oeil de Fousseni Diawara : « Pour la première fois de ma vie, je vais supporter Lyon »

Consultant pour But! Sainté, l’ancien latéral droit, Fousseni Diawara, revient sur la toute dernière journée de Ligue 1, ce week-end, qui peut toujours permettre aux Verts de rejoindre la Ligue Europa.

« On rêvait d’Europe mais ça se complique. C’est fortement compromis. Cela fait deux matches que l’on perd. La défaite contre Bordeaux a fait mal. Celle à Monaco aussi. On prend un but à la fin. Dans l’ensemble, on n’a pas fait un mauvais match. On a bien contenu les Monégasques. Ruffier a été bon mais on a eu des opportunités nous aussi avec Cabella et Bamba. Il y a quelques semaines, on aurait réussi à marquer. Mais là, non. C’est dommage. On a manqué d’efficacité.

Le 3-5-2 de Gasset avait pourtant bien fonctionné. Monaco avait dû faire des changements pour s’adapter. Je me dois qu’avec Beric, ça aurait pu être différent. A l’extérieur, il a souvent du mal à exister mais c’est un joueur qui peut marquer à tout moment. Ntep a encore été très décevant. Il n’arrive pas à se situer, à retrouver son niveau. Ça ne sera pas chez nous. On peut s’interroger sur l’absence de Tannane sur cette fin de saison. Il semblait en meilleure forme que Ntep. Mais bon, je ne sais pas ce qu’il donne à l’entraînement. Je ne suis pas à l’intérieur. Il y a pas mal d’interrogations en ce moment, sur l’avenir de Gasset, sur certains joueurs et même sur la vente du club. Je pense que cela joue dans les têtes. Ça a des répercussions sur le terrain. Ce n’est jamais bon d’être dans le flou.

Maintenant, il reste un match. On n’a plus notre destin entre les mains mais il peut y avoir un stade en ébullition si on gagne. Bordeaux n’a pas encore gagné à Metz et pour la première fois de ma vie, je vais supporter Lyon. On va attendre le dénouement. On ne sait jamais. Si on échoue aux portes de l’Europe, ce sera un peu décevant, mais il faudra quand même remercier le staff et l’équipe pour cette deuxième partie de saison. On était vraiment mal en novembre et en décembre. On prenait des roustes et on le paie avec notre goal average. Les points perdus à Rennes, contre Dijon et contre Paris ont fait mal aussi. Il me semblait qu’on était supérieurs à Bordeaux sur cette deuxième partie de saison mais notre défaite contre les Girondins a montré qu’ils étaient mieux que nous dans ce sprint final. On finit un peu sur les rotules. J’espère qu’on trouvera quand même les ressources pour battre Lille. Et on verra bien ce que feront les Lyonnais et les Messins. »

Fouss.