ASSE : Ménès propose de sacrifier Ruffier pour financer un gros Mercato d’hiver

Pour Pierre Ménès, les Verts vont avoir besoin de recruter en janvier pour se sauver de la Ligue 2. La vente de Stéphane Ruffier s’impose selon lui comme la solution.

Sur son blog, Pierre Ménès est revenu sur la déroute de l’ASSE face à l’AS Monaco (0-4) vendredi soir à Geoffroy-Guichard. Pas franchement surpris par la tournure des évènements durant la rencontre (« On ne voyait pas bien comment cette équipe en totale perte de confiance pouvait résister à un Monaco au complet »), le chroniqueur est néanmoins très surpris par l’attitude des Verts : « Je reste effaré par le manque de réaction, de combativité et surtout de liant dans cette équipe où personne ne joue ensemble. Les défenseurs se contentent de défendre, les milieux essaient de travailler et les attaquants n’ont pas de ballon ».

La menace d’une descente en Ligue 2 de plus en plus présente

Conscient que l’AS Saint-Etienne file tout droit vers la deuxième division si elle ne réussit pas son Mercato, Ménès propose de sacrifier Stéphane Ruffier, exclu de manière sévère contre Monaco et qui est encore l’un des rares à disposer d’une valeur marchande : « Au moment où la Ligue nous annonce la vidéo pour la saison prochaine, il n’y aura jamais de vidéo pour apprendre à un arbitre à faire preuve de psychologie. À comprendre qu’un joueur du niveau de Ruffier puisse être dépité et touché mentalement. J’avais déjà souligné dans le debrief du CFC que le gardien stéphanois semblait à bout et sa réaction vendredi me l’a confirmé. Peut-être qu’un départ au mercato libérerait un gros salaire et permettrait à Saint-Etienne de récupérer un peu d’argent frais pour recruter. Pour moi, si les Verts ne recrutent pas – et ne recrutent pas bien, de surcroît -, l’équipe va descendre en Ligue 2. »

Arnaud Carond