RC Lens – Le Havre (3-3) : les 3 raisons d’avoir des regrets pour les Sang et Or

Après avoir mené 3-1 face au Havre, le RC Lens a gâché en se faisant rejoindre (3-3). Voici les 3 doutes à avoir de cette rencontre animée.

Le RC Lens s’est retrouvé un meneur

Walid Mesloub est arrivé cet hiver mais il ressemble déjà au leader technique qu’attendait Éric Sikora depuis cet été. Élégant balle au pied et créatif, l’ancien Lorientais sait aussi être très efficace puisqu’il a incrit ce soir son quatrième but lors de ses quatre derniers matches. C’est encore lui qui a tenté sa chance de loin en dévissant trop sa frappe de l’extérieur du droit (79e). Dommage.

Le RC Lens s’est retrouvé un buteur

Cristian Lopez, encore sur le banc pour démarrer, a forcément dû apprécier le but de Kévin Fortuné. Alors que le RC Lens mène 2 à 1, l’attaquant artésien, bien servi par Mesloub le long du couloir gauche, vient tromper le gardien havrais avec un petit piqué digne de Messi. Critiqué pour son manque de réalisme, Fortuné avait fait taire les critiques en un geste. Dommage.

Le RC Lens s’est retrouvé un public

Les supporters du RC Lens, très déçus du jeu prôné cette saison à Bollaert, ont dû se pincer pour y croire : leur équipe favorite menait 3 à 1 à la mi-temps ! Sur chaque but lensois, les 22 800 spectateurs ont ainsi célébré les siens comme il se doit, notamment celui de Kévin Fortuné après son joli but d’avant-centre. Cette belle union s’est malheureusement effondrée à la 70e minute, lorsqu’Alexandre Bonnet a égalisé (3-3). Dommage.

JP