ASSE – L’oeil de Denis Balbir : « Reims, un tournant dans le sprint final »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1 et des Verts. Retour sur le succès précieux de l’ASSE sur la pelouse de Reims (2-0).

« Dimanche, l’ASSE s’est imposée 2-0 sur la pelouse du Stade de Reims et reste à trois points de Lyon à l’issue de la 33e journée. Ce succès peut être un tournant pour les hommes de Jean-Louis Gasset. En déplacement, les Verts restaient sur une déception à Amiens (2-2). On avait peur que ces deux points soient un gros handicap. Peut-être que ce sera le cas à la fin mais cela n’a pas enclenché une mauvaise série à l’extérieur… Gagner à Reims, ce n’est pas évident. Malgré tout, les Verts l’ont fait. On ne va pas parler d’exploit non plus mais ce résultat est vraiment important dans l’optique du sprint final.

« Rémy Cabella, un retour en forme qui tombe à pic »

Au delà de l’opération comptable, il y a beaucoup d’enseignements positifs. On a vu un Saint-Etienne essayant de produire du jeu, qui n’a pas pris de but non plus avec une nouvelle fois un excellent William Saliba derrière, un Rémy Cabella encore décisif… Cela donne de vrais espoirs dans cette fin de saison.

Concernant Rémy Cabella, il retrouve des statistiques. Tant mieux. On ne l’avait pas trop vu en début de saison. Il a eu des hauts et des bas. Souvent, je le compare à Romain Hamouma. Même s’il est moins souvent blessé, le Corse a souvent été dans l’irrégularité. Vu l’investissement consenti par l’ASSE sur lui, je suis content qu’il réponde présent à ce moment crucial du championnat. En Ligue 1, Cabella fait partie de ses profils de joueurs que l’on voit disparaître petit à petit. Petit gabarit, très technique… C’est bien de voir que ce genre de joueurs peut être encore décisif. En ce moment, Rémy Cabella est sur un nuage. A Saint-Etienne d’en profiter.

« Saliba, on n’avait plus vu émerger un joueur comme ça depuis Zouma »

Ce week-end, il y a une double opposition face à Toulouse. Une réception en Ligue 1 pour les pros mais aussi une finale de Coupe Gambardella pour les U19. Au Stade de France, l’équipe de Razik Nedder (entraîneur des U19) ne pourra pas compter l’un de leurs principaux leaders, William Saliba, appelé à rester avec l’équipe professionnelle. Mais est-ce finalement grave ? Le but de la formation est d’alimenter l’équipe première et, en ce sens, il est préférable que Saliba continue de prendre ses marques pour devenir un vrai taulier en 2019-2020.

Il est plus important que les Verts prolongent le contrat de Saliba et se qualifient pour une Coupe d’Europe plutôt que d’offrir une Coupe Gambardella à leur jeune défenseur. Bien sûr qu’il doit être un peu peiné de ne pas boucler l’aventure avec ses copains mais il faut bien que Saliba prenne conscience qu’il est en train de devenir un élément important du système défensif de l’ASSE. Depuis Kurt Zouma, on n’avait plus vu émerger un joueur de cette qualité-là… »

Recueilli par Alexandre CORBOZ