FC Nantes – L’oeil de Denis Balbir : « L’effectif nantais est en train de se disloquer »

false
FC Nantes : le successeur de Kita a lorgné sur un autre club de L1 !

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l’actualité de la Ligue 1. Focus sur le début de Mercato délicat qui s’amorce au FC Nantes.

«  A l’heure où tous les clubs de Ligue 1 commencent à s’armer – ou tout du moins connaissent l’identité de leur coach pour l’exercice 2019-20 – l’incertitude plane toujours au FC Nantes. Vahid Halilhodzic débutera-t-il la saison sur le banc ? Dans quelle direction compte aller le FCN au Mercato ? Pour moi, il y a un vrai manque de sérieux derrière tout ça. Pour ne pas dire de l’amateurisme. En coulisses, il y a beaucoup d’orgueil, des egos démesurés et sans doute de gros manques dans l’organisation. Cette situation est surtout dommageable pour les supporters, qui ont déjà vécu une année compliquée.

« Le club ne parvient plus à endiguer la fuite de ses talents »

Ce début d’intersaison est chaotique. Quand on est supporter du FC Nantes, on s’inquiète non seulement de l’identité de l’entraîneur mais on voit aussi un club qui ne parvient plus à endiguer la fuite de ses talents. Cela a déjà commencé avec Diego Carlos au FC Séville. Ça pourrait se poursuivre avec Majeed Waris, Valentin Rongier, Abdoulaye Touré ou encore Kalifa Coulibaly… On s’attendait à de gros mouvements cet été mais l’équipe est complètement en train de se disloquer. Les joueurs sont à l’affût. Ils regardent qui reste, qui part… Et cela pourrait bien produire un effet domino. Cette situation ubuesque tient aussi du fait que la direction en elle-même navigue à vue. Il y a de quoi être pessimiste pour l’avenir.

Sincèrement, je comprendrais que Vahid Halilhodzic se pose des questions. Si le Bosnien venait à partir, quel entraîneur voudra reprendre une équipe qui est totalement à reconstruire de zéro ? A Nantes, il faut tout reprendre à la base. Y compris le côté psychologique. Quand une équipe perd deux ou trois éléments, ce n’est pas trop grave. Quand on parle de sept ou huit titulaires, l’équilibre est plus fragile. C’est d’autant plus dommageable que le FCN tournait plutôt bien ces derniers mois.

« Le FCN est-il toujours attractif chez les joueurs ? »

Il y a tout un tas de paramètres qui s’entrechoquent et même si l’aspect économique ira sûrement mieux avec certaines ventes comme celle à 15 M€ de Diego Carlos, il va falloir réinvestir intelligemment l’argent. Est-ce que Nantes aura la possibilité de réinvestir cette somme sur des joueurs de top niveau ? Est-ce que ces joueurs seront attirés pour signer à Nantes ? Je n’en suis pas persuadé. De l’extérieur, les joueurs se renseignent. Ils veulent savoir où ils mettent les pieds. A mon avis, les échos de Nantes ne sont pas exceptionnels. On parle quand même d’un club où le capitaine et la quasi totalité des joueurs-clés veulent partir… »

Receuilli par Alexandre CORBOZ