Andorre – France (0-4) : Pierre Ménès pousse un étonnant coup de gueule

PSG - Mercato : Al-Khelaïfi a déjà avancé en personne sur un remplaçant de Neymar !

Si l’équipe de France a fait le boulot hier soir en Andorre (4-0), Pierre Ménès regrette que l’UEFA ait pu programmer le match sur une pelouse synthétique.

L’équipe de France s’est ressaie hier en Andorre après sa piètre prestation en Turquie (0-2) du week-end dernier. Mais sur son blog, Pierre Ménès a tenu à tacler les instances. « Comment l’UEFA peut-elle autoriser la tenue d’un match international sur une pelouse synthétique (alors que, par exemple, c’est interdit en Ligue 1) ?, s’est-il interrogé. C’est déjà pénible de jouer contre des nations qui n’ont aucune qualité et ne font que défendre pendant 90 minutes, alors si en plus les joueurs doivent risquer de se blesser avant de partir en vacances, le 11 juin, ce n’est pas possible. Ce n’est vraiment pas professionnel de la part de l’UEFA. Je rappelle que le Andorre-France de 1999 quand Leboeuf avait donné une courte victoire aux Bleus sur penalty s’était joué au stade olympique de Montjuic à Barcelone. Pourquoi doit-on désormais aller jouer sur ce terrain synthétique tout pété ? Je ne comprends pas. »

Ménès a salué le bon match des Bleus, leur sérieux. Avant de tacler encore les Andorrans, il est vrai très faibles à l’imager de leur gardien… « Moi je veux bien qu’on me parle de l’universalité du football. Mais en l’espèce, personne n’y gagne, pas même la petite équipe qui ne joue que pour ne pas prendre une valise et ne progresse donc jamais. Au final, c’est le genre de matchs qui emmerde tout le monde. Ceux qui les jouent et ceux qui les regardent. »

 

Laurent HESS