France – Albanie (4-1) : le jeu, les joueurs en forme… Ce qu’il faut retenir

false
Girondins, OL – Mercato : la concurrence se fait plus musclée pour Olivier Giroud

Grâce à un doublé de Coman, un nouveau but de Giroud et la première réalisation en bleu d’Ikoné, l’équipe de France a dominé l’Albanie (4-1) ce samedi au Stade de France. Analyse.

Malgré les absents, les Bleus ont rassuré dans le jeu

Avec les absences de plusieurs joueurs importants comme Kylian Mbappé, N’Golo Kanté ou encore Paul Pogba, on craignait que les Bleus soient en difficulté dans le jeu. Il n’en a rien été. Au contraire même puisque les hommes de Didier Deschamps ont offert une prestation offensive de qualité face à – il est vrai – une très faible Albanie. L’addition aurait pu être plus salée si Antoine Griezmann, en jambes mais malheureux dans le dernier geste, n’avait pas manqué un penalty (37e) et vu le portier adverse sortir une très jolie tentative (56e). Dans la circulation du ballon comme dans son utilisation, on était très loin du naufrage turc pour les Champions du Monde…

Coman, Giroud, Hernandez … Ils sont tous en forme

Auteur de son 36e but en équipe de France, Olivier Giroud a été précieux dans son jeu en pivot. Dans les couloirs, Kingsley Coman, auteur d’un doublé, a été énorme. Tant dans ses percussions que sur son repli défensif. Pour son retour en Bleu, le latéral gauche Lucas Hernandez a aussi été très bon, passeur décisif sur le second but et à l’origine du penalty provoqué. En rampes de lancement, on a vu un tandem Corentin Tolisso et Blaise Matuidi ont presque fait oublier les absences des tauliers (Kanté, Pogba). Quant à Raphaël Varane, il a délivré sa première passe décisive en sélection. Mention spéciale pour le lillois Jonathan Ikoné, auteur d’une entrée prometteuse et auteur du 4-0 (85e).

Il ne fallait pas perdre de points dans la course à l’Euro 2020, objectif atteint

Sauf surprise, les trois favoris du groupe devraient conclure la trêve de septembre ex-aequo à 15 points. L’Islande ayant battu la Moldavie plus tôt dans la journée (3-0) et pris la tête du groupe, les Bleus n’avaient pas le droit à l’erreur ce samedi à Saint-Denis. Les Champions du Monde ont fait le job avec la manière quand, dans le même temps, la Turquie avait toutes les peines du monde à battre l’Andorre (1-0, but à la 89e de Tufan sur une passe du lillois Yusuf Yazici). La France, la Turquie et l’Islande sont au coude à coude à 15 points. Mardi, l’Islande jouera l’Albanie, la Turquie la Moldavie et la France l’Andorre.

Arnaud Carond